Interview

Dix questions que vous avez toujours voulu poser à une seconde épouse

« Je n’ai jamais vraiment pensé à elle ou à ses émotions. La seule chose qui m’importe est d’être une bonne épouse. »
8.12.17

Cet article a été initialement publié sur Vice Arabie.

Selon la loi islamique, un homme est autorisé à épouser jusqu’à quatre femmes différentes, ce qui explique pourquoi la polygamie est légale dans la majorité des pays arabo-musulmans. Cependant, le rôle et le statut de chaque épouse dépendent à la fois de la religion, mais aussi des habitudes familiales. Sans surprise, devoir se partager l’attention de son mari entraîne souvent des tensions entre les épouses. C’est le cas notamment entre la première femme et les suivantes, qu’elle considère comme des « intruses » à la configuration initiale et heureuse.

Publicité

Pour éviter la discorde, de nombreux époux gardent secrètes - vis-à-vis de leur femme - leurs multiples unions. Cette combine ne fonctionne réellement que lorsque le mari est riche et peut se permettre de loger sa nouvelle femme et leurs enfants. Certaines femmes, quant à elles, ne parlent pas des autres partenaires de leur mari, car la nouvelle génération critique ouvertement la polygamie, dénonçant une pratique au service du patriarcat.

Vice a rencontré Shuh, une Égyptienne occupant la place de seconde épouse. Elle nous a raconté ce que ça fait de partager son époux avec une autre femme, ce que ses amis et sa famille en pensent et quelle serait sa réaction si son mari épousait une troisième femme.

VICE : Est-ce que vous saviez que votre époux était déjà marié lorsque vous avez commencé à vous fréquenter ?
Shuh : Bien sûr. Nous avons été amis pendant deux ans avant de nous fiancer. Je savais tout de sa vie maritale. J’ai refusé sa première demande en mariage car je n’étais pas complètement sûre que le rôle de seconde épouse me conviendrait. Mais il a été très persuasif, il n’arrêtait pas de me dire qu’il ne pouvait pas vivre sans moi et qu’il n’arrêterait pas d’essayer. J’ai donc accepté en sachant qu’il aurait toujours un engagement envers son autre famille et qu’il respecterait ses responsabilités financières et émotionnelles envers moi.

Est-ce que sa première épouse est au courant de votre relation ?
Elle était au courant au début mais elle ne sait pas que l’on s’est marié. Elle savait qu’il m’avait demandé en mariage et au début, elle n’y voyait pas d’inconvénient – elle avait conscience de la place importante que j’occupais dans la vie de notre mari. Mais elle a changé d’avis et lui a demandé de ne pas m’épouser. C’est pourquoi nous avons dû garder le secret quant à notre mariage. Pour être honnête, ça ne me dérangerait pas qu’elle le découvre, car rien ne changerait.

Publicité

Que pensent votre famille et vos amis de votre union ?
Ma famille est au courant depuis le début. Nous parlons d’absolument tout et nous conseillons énormément les uns les autres. Ma mère ne voulait pas que je devienne une seconde épouse car elle en a été une et elle l’a très mal vécu. Elle ne voulait pas que je traverse les mêmes épreuves qu’elle. Mais au final, elle m’a donné sa bénédiction après avoir appris à connaître mon mari. Il est devenu très proche de ma famille. Mes amis sont heureux pour moi tant que je le suis.

Entre vous et sa première épouse, qui gagne le plus de cette union ?
Je n’ai jamais vraiment pensé à elle ou à ses émotions. La seule chose qui m’importe et d’être une bonne épouse. Je ne peux pas m’attendre à ce que la situation la rende heureuse. C’est difficile pour n’importe quelle femme d’accepter l’idée que son mari est marié à d’autres femmes.

Honnêtement, je pense qu’elle est privilégiée par notre mari car ils ont des enfants. S’il devait choisir entre ses enfants et moi, c’est eux qu’il choisirait. Penser à ça me blesse et j'ai parfois des regrets. J’ai toujours voulu être la première et la dernière épouse de mon mari, mais ça ne signifie pas que je suis malheureuse, au contraire, je suis très satisfaite. En plus, les choses s’améliorent avec le temps, mon mari me prête beaucoup plus d’attention que par le passé. Ça me motive à être une épouse plus aimante et bienveillante, et c’est la preuve que j’ai fait le bon choix.

Publicité

Aimeriez-vous avoir des enfants ?
Absolument ! J’aimerais vraiment avoir une fille. Je veux élever mes enfants dans un environnement stable. Être une seconde épouse n’a jamais été mon choix et je ne veux pas que mon statut affecte mes enfants de manière négative. Je n’aurai pas d’enfant tant que je ne peux pas leur fournir un cadre familial satisfaisant.

Est-ce que vous donneriez la main de votre fille à un homme déjà marié ?
Bien sûr que non. Même si je suis heureuse et satisfaite de ma situation actuelle, ce n’est pas une situation à laquelle on aspire. C’est juste un mode de vie qui correspond à ma personnalité. J’aime la liberté que j’ai lorsqu’il est avec son autre famille, mais je ne veux pas que ma fille ait le sentiment de ne pas être la personne la plus importante pour son mari.

Est-ce qu’il y a un aspect de votre situation que vous détestez ?
La meilleure chose dans ma situation est également la pire. D’un côté, je suis une femme active qui a énormément de libertés et d’indépendance, étant donné que mon mari est souvent absent. La moitié du temps, je n’ai pas à me soucier de ce que je vais cuisiner pour lui ou dans quel état il va trouver la maison en rentrant du travail. Mais d’un autre côté, il me manque énormément - il est rarement présent quand je suis malade ou quand j’ai juste besoin que quelqu’un prenne soin de moi.

Est-ce que vous comprenez pourquoi tant de féministes sont contre la polygamie ?
Pas vraiment, je ne pense pas que ça ait beaucoup de sens. Les femmes peuvent épouser qui elles veulent et les hommes ont aussi le droit de trouver une nouvelle partenaire qui répondra d’une manière différente que leurs autres épouses à leurs besoins. Est-ce que ces féministes peuvent garantir que chaque femme peut surveiller son mari de manière à ce qu’il ne regarde pas les autres femmes ? Je ne pense pas. Selon moi, c’est à la femme de s’assurer de la stabilité de son mariage. Les hommes sont comme des enfants gâtés. C’est pourquoi les femmes doivent être plus compréhensives et attentives.

Pensez-vous que les principales chaînes de télévision arabes offrent une représentation fidèle de la vie de la seconde épouse ?
Pas vraiment. La plupart des émissions présente le quotidien des familles polygames de manière erronée et ridicule. Par exemple, l’émission La famille du Hajj Metwalli met en scène des épouses qui sont meilleures amies, ce qui n’est presque jamais le cas - il y a toujours de la jalousie ou de la colère. Bien entendu, il est possible pour la première épouse de simplement ignorer les « intruses », mais il n’y aura jamais d’amour entre elles.

Est-ce que vous accepteriez que votre mari épouse une nouvelle femme ?
Non. Et je suis presque certaine qu’il n’en aura jamais envie. Tant qu’il est ouvert et honnête par rapport à ce que je fais de mal en tant qu’épouse, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas arranger les choses. Mais se marier une nouvelle fois juste pour avoir une nouvelle femme est complètement inacceptable. Si une femme prend soin de son époux et entretient sa maison, son mari ne devrait pas avoir envie de se marier à nouveau.