Photo

Ils traversent à la nage la rivière qui longe la Corée du Nord

... et c'est uniquement pour l'amour du sport.
Sandra  Proutry-Skrzypek
Paris, FR
corée
Photos : Elijah Hurwitz 

Alors qu’il était en mission à Dandong, en Chine, en décembre dernier, le photographe Elijah Hurwitz est tombé sur un groupe de nageurs qui faisaient des brasses dans des eaux improbables : celles de la rivière Yalu, une voie navigable longue de 800 kilomètres. La rivière borde la province chinoise du Liaoning jusqu’à la Corée du Nord. C'est là que batifolent les membres de l'Association des nageurs de la rivière Yalu, depuis plus de 20 ans.

Publicité

« Les meilleurs nageurs traversent parfois la rivière pour se reposer dans les eaux peu profondes de Sinuiju, en Corée du Nord, avant de revenir – à ce que je sache, personne n'a jamais eu de problèmes avec les gardes-frontières nord-coréens, déclare Hurwitz. Tant qu'ils restent dans l'eau, on les laisse tranquilles. »

Quand Hurwitz a remarqué pour la première fois que des gens nageaient dans la rivière, il faisait environ -4 °C à l'extérieur, c’est-à-dire assez froid pour que les piles de son appareil s’épuisent rapidement. Les nageurs, cependant, faisaient des longueurs dans l'eau à moitié gelée, beaucoup d'entre eux ne portaient même pas de combinaison.

« Leurs grands sourires et leur enthousiasme étaient en contraste total avec le paysage aride de la Corée du Nord et le spectre apocalyptique de la guerre nucléaire de la rive opposée », déclare le photographe.

Bien que de nombreux Chinois habitant près de la frontière étaient réticents à l’idée de parler de la Corée du Nord avec un étranger en ces temps de tension, ils se sont peu à peu ouverts au photographe. « Bien sûr, les habitants de Dandong partagent ces craintes, explique le photographe. Ils sont suffisamment proches de la Corée du Nord pour avoir ressenti le tremblement de terre qui a été déclenché par les essais nucléaires souterrains l'année dernière. Mais pour les gens qui vivent à la frontière, la vie continue et les nageurs ne se découragent pas. »

Publicité

Plus de photos sur le site d'Elijah Hurwitz.

Tara Wray est sur Instagram.