tatouages

Un gars s’est fait tatouer un maillot de foot grandeur nature

Le corps de Maurício dos Anjos est maintenant recouvert à 40 % des rayures rouges et noires de son équipe préférée, Flamengo.
02 mai 2018, 7:16pm
Source des photos : Maurício dos Anjos

L’article original a été publié sur VICE Brésil.

Maurício dos Anjos est un plus grand fan que vous. Peut-être connaissez-vous le pourcentage de victoire de votre équipe préférée dans les 40 dernières années. Ou le nom de tous les gérants. Mais avez-vous le maillot de votre équipe tatoué grandeur nature sur le corps? Non, et on ne vous en tiendra pas rigueur, car ce n’est pas une décision banale.

Vendredi dernier, après une dernière visite chez le tatoueur, le Brésilien de 33 ans avait enfin le torse entier, de la taille au cou, ainsi que les épaules et les avant-bras recouverts des rayures de son équipe, Flamengo. Le tatouage, qui couvre 40 % de son corps, est une réplique du maillot à domicile de 2015 de cette équipe brésilienne de premier plan, à une exception près : les logos des commanditaires. Il aura fallu près de 90 heures de souffrance à des degrés variables réparties en 32 visites chez le tatoueur pour le réaliser.

Avant lui, un seul autre fan de foot avait fait une chose semblable. En 2010, le Colombien Felipe Alvarez s’était fait tatouer le maillot de l’Atletico Nacional, mais seulement les rayures vertes, pas les blanches avec lesquelles elles alternent. Comme Maurício dos Anjos a décidé de se faire tatouer toutes les rayures, on peut dire qu’il l’a surpassé.

« Avoir ces couleurs sacrées tatouées sur le corps est un rêve devenu réalité », dit Dos Anjos. Maintenant que le maillot est achevé, quelle est la prochaine étape? le short? des bas? VICE l’a rencontré pour en parler.

VICE : D’où vous est venue cette idée?
Mauricio dos Anjos : Je veux un tatouage de Flamengo depuis que je suis devenu fan quand j’étais enfant. Mais mon père n’aimait pas les tatouages. À 18 ans, je suis arrivé à le convaincre et je me suis fait tatouer un vautour [la mascotte] avec l’emblème de l’équipe sur mon biceps. J’ai décidé de me faire tatouer le maillot l’an dernier, mais je voulais le faire depuis un bon moment déjà. Je pensais que ce serait trop cher, entre 3500 $ et 5000 $. J’ai donc choisi quelque chose de plus petit, qui couvrait une partie de mon épaule et ma poitrine. Ça m’a coûté 300 $. Après, moi et le tatoueur, on a jasé, et il m’a offert de me tatouer le maillot en entier sans que j’aie à payer un sou de plus, juste pour la visibilité.

Quelles sont les touches finales qu’il a faites à votre dernière visite?
Juste quelques bandes sur mon épaule droite. Mais le tatouage est si gros que je devrai y retourner pour des retouches dans quelques semaines. Au total, c’était censé prendre quatre ou cinq mois, mais il y a eu des difficultés.

Quelles difficultés?
J’ai décidé de changer de tatoueur en octobre, quand environ 30 % du tatouage était fait. Il y a eu une dispute avec le premier gars, mais ça va maintenant. Pendant deux mois après cette décision, j’ai économisé pour payer un autre tatoueur, mais un ami m’a appelé pour me proposer de le payer. À ce moment-là, j’avais déjà vendu ma moto pour rassembler l’argent.

Maurício dos Anjos à un match de Flamengos

Est-ce que vous avez d’autres tatouages?
J’en ai fait faire un qui représente ma fille aînée, son empreinte de pied, avec son nom et sa date de naissance, mais le maillot l’a recouvert. Je le referai faire ailleurs. Le vautour, lui, restera, par contre. Il représente Flamengo, je ne le ferai jamais recouvrir.

Quelle partie a le plus fait mal?
Beaucoup de gens me disaient que ce seraient les côtes et les aisselles. Les côtes, ça a fait mal, mais le pire, c’est la colonne vertébrale. Le cou et l’estomac aussi, c’est assez douloureux. Le reste, ça allait.

Avez-vous regretté cette décision à un moment donné?
Croyez-moi, je ne le regretterai jamais.

Mauricio avec le légendaire joueur brésilien Zico

Que disent les gens quand ils voient votre tatouage?
Ils me demandent si je ne trouve pas ça bizarre de porter tout le temps le maillot de Flamengo. La réponse est non. Pour moi, c’est normal. Par contre, je n’ai jamais l’impression que les gens qui m’en parlent n’aiment pas mon tatouage.

Et votre femme? Est-ce qu’elle a protesté?
Quand je lui ai dit ce que je voulais faire, elle m’a répondu : « Quoi? Est-ce que tu es malade? » Mais on en a parlé. Elle pensait qu’à cause de mon tatouage, des gens se moqueraient de moi, parleraient derrière mon dos ou me provoqueraient pour se battre. Elle avait aussi peur que ma famille soit en colère. Ma femme aussi est fan de Flamengo, mais pas autant que moi. En fin de compte, elle a accepté.

Qu’est-ce que vos enfants en pensent? Est-ce qu’ils comprennent?
J’ai des jumeaux de trois ans et une fille de cinq ans. La plus grande comprend, elle sait que c’est un tatouage. Certains de ses amis lui ont dit qu’ils m’avaient vu sur internet. Chaque fois que je revenais à la maison avec un plastique pour protéger le tatouage, mes jumeaux me demandaient si j’étais blessé. Je devais leur expliquer. Mais comme je ne porte jamais de chandail à la maison, les enfants se sont habitués.

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

J’ai vu sur votre page Facebook que vous avez eu la chance de rencontrer vos idoles grâce au tatouage.
J’ai rencontré [l’ancien joueur de Flamengo] Zico à Rio de Janeiro en décembre dernier. Il n’en revenait pas, il l’a touché pour être sûr que ce n’était pas de la peinture. Je lui ai demandé de me signer un autographe sur la peau, et après je me suis fait tatouer sa signature. J’ai aussi rencontré d’autres anciens joueurs de Flamengo, comme Rondinelli et Ronaldo Angelim à Santa Catarina. Ils ont trouvé le tatouage cool.

Est-ce qu’il vous arrive encore de porter le maillot de Flamengo maintenant que vous en avez un tatoué sur le corps?
Oui, au moins deux fois par semaine. Je ne porte jamais de chandail à la maison, mais pour l’instant je dois en mettre un quand je sors parce qu’il ne faut pas exposer un nouveau tatouage au soleil.

Quelle est la prochaine étape? Est-ce que vous vous ferez tatouer l’uniforme entier?
Les gens me posent toujours cette question : le short, les bas, la veste. Il se peut que je me fasse faire un autre tatouage de Flamengo, peut-être sur la jambe ou le bras. Mais il sera loin d’être aussi grand que celui-là.