Publicité
Sports

Tout le monde s'en fout, mais l'Iran interdit la zumba

Cette danse a été jugée « non-conforme aux valeurs de l'Islam » par la Fédération des sports iraniens.

par VICE Sports
21 Juin 2017, 9:42am

Comme beaucoup d'autres pays dans le monde, l'Iran a été gagné par la passion du bien-être. Ces dernières années, les salles de gym et de muscu ont fleuri un peu partout dans les grandes villes, pour répondre à cette demande exponentielle de "fitness" de la population locale. Sauf que parmi les activités proposées par ces salles figurait bien évidemment la zumba, cette danse sportive tonique. Figurait, car les autorités locales ont jugé que se trémousser sur Shakira ou Ricky Martin ne relevait pas forcément du meilleur goût, et ont donc interdit la pratique.

Ali Majdara, le président de la Fédération des sports iraniens, a déclaré au début du mois de juin que la zumba était « non-conforme aux valeurs de l'Islam ». Le New York Times, qui a interviewé un prof de zumba basé à Téhéran, explique que les cours sont pour l'instant maintenus et que la décision a créé une forte polémique dans le pays. Elle soulignerait la tension qui oppose les aspirations de la classe moyenne iranienne aux valeurs prônées par le régime.

Pour contourner l'interdiction, de nombreuses salles de gym ont donc rebaptisé leurs cours "aérobic avancé". Le débat sur le sujet est donc loin d'être clos en Iran.