Santé

Est-ce si grave de ne pas changer de slip tous les jours ?

Alors qu'une étude pointe du doigt l'hygiène des Français, on a demandé à des médecins si ne pas changer de sous-vêtements était si grave que ça - à part le fait d'être dégueulasse.
02 mars 2020, 8:59am
Français slip sales se laver
Source: 

C'est un cliché qui se confirme : les Français sont sales. Selon un sondage Ifop, un quart des Français n'effectue pas une "toilette complète" chaque jour. Et ça se corse lorsque l'on parle de vêtements propres. En même temps, si certains n'envisagent pas de laver leurs propres corps, on craint le pire pour ce qu'ils portent.

Seulement 73% des hommes changent de sous-vêtements tous les jours. Comme pour la toilette, plus de 25% se passeraient donc de porter un slip propre. 21% ne changent de sous-vêtements que deux fois par semaine et 4% arrivent à tenir avec le même caleçon toute la semaine.

Les Françaises veillent plus à l'hygiène que leurs homologues masculins. 94% d'entre elles changent de culottes tous les jours. Mais attention cela n'a pas toujours été le cas. En 1951, seules 17% des femmes changeaient quotidiennement de sous-vêtements.

Des habitudes qui varient beaucoup selon l'âge. L'enquête révèle que 50% des hommes français de plus de 65 ans changent de caleçon quotidiennement. L'argent ne fait pas le bonheur et pas la propreté non plus apparemment. Les hommes aisés financièrement changent moins de slip que les plus pauvres : 64% pour ceux qui gagnent plus de 3 000 euros par mois contre 78% pour les hommes aux revenus de moins de 500 euros. Cependant, les femmes semblent échapper à ces différences selon les âges et revenus et ont, globalement, une meilleure hygiène que celles des hommes.

Mais en dehors du fait d'être dégueulasse est-ce vraiment grave de ne pas se laver et de ne pas changer de sous-vêtement tous les jours ? Nous avons demandé à des médecins pour avoir leur avis sur la question.

L'avis de Docteur Mourad, urologue sur les hommes

« Garder son slip trop longtemps expose au risque de développement de champignons dans les plis de l'aine voire autour de l'anus avec la macération. Pour l'homme, s'il fallait choisir entre laver son corps et les sous-vêtements, je recommanderais plutôt de ne pas se laver et de changer de sous-vêtements. Pourquoi ? Car autrement il y a une hausse du risque de l'infertilité du fait de la remontée des testicules par le sous-vêtement vers le corps trop chaud (environ 35 degrés) et incompatible avec les conditions de vie des spermatozoïdes (33 degrés). »

L'avis de Docteur Dupond, dermatologue sur les femmes

« Pour la femme, je dirais qu'il vaudrait mieux vaut se laver sans changer de bas afin de maintenir le plus possible le pH (le taux d'acidité) du vagin normal et éviter une quelconque communication des matières fécales avec le vagin ce qui serait forcément une source d'infection inévitable. Dans tous les cas, il y aura forcément une infection urinaire, ce que les hommes n'ont pas à proprement parler comme les femmes pour des raisons anatomiques simples qui sont dues la longueur de nos urètres. Il y aussi le risque de développement de champignons cutanés au niveau des lèvres jusqu'à l'anus. »

Le risque sanitaire est important mais les conséquences sur la vie sociale également. Un manque d'hygiène corporelle et domestique peut mener à un véritable isolement social. L'étude conclut sur le fait que les Français restent tout de même très attachés à la propreté et l'hygiène des personnes qu'ils fréquentent. A défaut se préoccuper de la leur. Près de 39% des Français ont cessé de fréquenter une personne de leur entourage qui négligeait son hygiène corporelle. Pensez à cette information, le jour où vous aurez la flemme d'aller chercher un slip propre dans votre penderie.

Justine est sur Twitter.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.