Munchies

Le bacon, arme d'autodéfense préférée des petites vieilles britanniques

Agressée dans un supermarché de la banlieue de Manchester, une dame de 86 ans s'est défendue dans un style très « british » : en frappant son assaillante avec des tranches de lard.

par Munchies Staff
08 Août 2016, 9:00am

En juillet dernier, à Altrincham, une femme de 86 ans retire une somme assez conséquente sur le parking d'un des supermarchés de la marque Iceland. Jusqu'ici, l'histoire ressemble à un banal jour de semaine dans la banlieue de Manchester. C'est ensuite que ça se corse et c'est ce que dévoile l'illustration de Dale Crosby-Close visible ci-dessus.

Alors qu'elle a laissé le distributeur de cash derrière elle et franchi le seuil de l'enseigne de grande distribution, la vieille dame est sollicitée par une jeune fille au comportement étrange. Cette dernière arrête son caddie avant de lui demander de lui filer tout son blé, fissa.

Que fait la vieille dame ? Est-ce qu'elle lui a remis son porte-monnaie, ses boucles d'oreilles et son dentier ? Est-ce qu'elle a couru en hurlant avant de se réfugier dans le rayon surgelés entre les filets de colin panés et les wings de poulet ? Est-ce qu'elle a tout simplement appelé à l'aide ? Que nenni.

Cette courageuse pensionnaire de maison de retraite a répondu en frappant son assaillante avec un paquet de bacon. À plusieurs reprises. Sur la tête. Jusqu'à ce que son agresseur batte en retraite et quitte le supermarché selon le rapport de la police locale publié sur Facebook.

Est-ce qu'il y a vraiment des gens qui doutent encore des vertus du bacon ?

Traduction des vignettes :

Première vignette, de haut en bas : « Je sens les emmerdes », « Je sens du bacon », « Je sens l'odeur du crime. »

Deuxième vignette : « Non, attends, c'était l'odeur du bacon. »

Troisième vignette, de haut en bas : « La mémé en sécurité », « Voyou », « Dur à cuire », « Joli », « Crime et bacon. »