Sports

Le combattant de MMA Tom Duquesnoy signe pour l'UFC

Le natif de Lens est l'un des plus grands espoirs du MMA européen. Il fera son entrée dans l'octogone de la plus grande organisation des arts martiaux mixtes en avril prochain.
11 janvier 2017, 10:40am
Photo by Dave Fogarty

Tom Duquesnoy avait déclaré qu'il ne rejoindrait pas les rangs de l'UFC avant de se sentir prêt à aller disputer le titre. Aujourd'hui, quelques jours après que Cody Garbrandt a surpris son monde en détrônant Dominick Cruz, on sait que le Français participera à son premier combat pour l'organisation le 15 avril.

C'est L'Avenir de l'Artois qui a sorti l'information selon laquelle le double champion du monde BAMMA (dans deux catégories de poids différentes, poids plumes et poids coqs) allait signer pour l'UFC. Cette nouvelle a été confirmée par plusieurs observateurs du MMA.

Le "Firekid" est depuis longtemps dans les petits papiers de l'organisation comme l'un des prospects les plus prometteurs du MMA. Dans une interview pour Fightland en juin dernier, Duquesnoy affirmait que Sean Shelby, qui s'occupe du développement de l'organisation et de la recherche de nouveaux talents, était resté régulièrement en contact avec lui depuis 2014, preuve de son intérêt.

A lire aussi : Tom Duquesnoy, l'enfant prodige du MMA en route vers l'UFC

Duquesnoy a toujours affirmé que l'UFC était son objectif final, mais avait tout de même déclaré être ouvert à toute proposition après son dernier combat pour le BAMMA le mois dernier, lors d'un événement co-organisé avec Bellator à Dublin. Cette dernière organisation était intéressée par sa signature, de même qu'une organisation russe, mais c'est finalement pour l'UFC que le natif de Lens a choisi de signer.

Duquesnoy nous confiait en juin 2015 vouloir attendre quelques combats avant de se lancer dans le grand octogone : «Avec quelques combats de préparation, je serais prêt à prendre le top 10 de l'UFC. Je sens qu'il y a encore beaucoup de travail pour être vraiment au top du top. J'en suis conscient. Je suis parti avec une vision à long terme. Ils ont des chasseurs de tête qui repèrent les combattants à fort potentiel. Tu es un citron. Alors autant y aller quand tu as le plus de jus. C'est du gagnant-gagnant. J'ai des contacts mails depuis près de deux ans. On se parle au téléphone en sachant que l'on va travailler ensemble à un moment donné. »