Publicité
Tech by VICE

Avec les designers allemands qui conçoivent les capsules Hyperloop

Leur prototype pourrait bouleverser le transport terrestre.

par Olga Mecking
02 Mars 2017, 8:00am

Le 30 janvier à Hawthorne, en Californie, Tim Houter a appris à son équipe qu'elle avait remporté la prestigieuse SpaceX Hyperloop Pod Competition organisée par Elon Musk. « Ça a été un grand moment, une explosion d'émotions. Le travail acharné qui nous a occupés pendant un an et demi a enfin payé » rapporte Houter.

Lors de cette compétition, on a demandé aux équipes en compétition de démontrer à quelle vitesse un véhicule pouvait se déplacer dans un tunnel sous vide. Plusieurs universités de premier plan, dont le MIT, ont participé au défi dans quatre catégories : sécurité, conception, vitesse et expérience totale. L'Université technique de Munich a conçu la capsule la plus rapide de toutes, mais l'équipe de Houter, de l'Université de technologie de Delft aux Pays-Bas, a remporté le premier prix en raison de ses résultats excellents dans les quatre catégories.

Le concours, organisé par SpaceX, a débuté en juin 2015. Sur les 3000 candidats, 30 équipes ont été autorisées à construire des prototypes, et seules trois équipes ont testé leur système au sein d'un tube à vide. « Le test s'est déroulé exactement comme prévu, et nous avons obtenu de très bons résultats », a déclaré Tim Houter.

Malgré la concurrence féroce, dit-il, l'atmosphère de la compétition était plutôt bienveillante, car toutes les équipes avaient travaillé extrêmement dur pour en arriver là. En cas de problème lors de phases de test, les autres concurrents étaient très heureux de donner un coup de main. « Tout le monde était très content de voir que nos premiers essais dans le tube avaient réussi », précise-t-il.

Houter, le capitaine de l'équipe, possède une formation en génie mécanique. Auparavant, il a travaillé dans la Formula Student Team pour l'Université de technologie de Delft, qui a conçu les voitures électriques de course dans le cadre d'une autre compétition. Il a donc formé l'équipe Delft Hyperloop en piochant parmi ses anciennes connaissances.

Houter reveals his pod design for an audience in the Netherlands. Image: Joost Weddepohl

Houter révèle la capsule au public, aux Pays-Bas. Image : Joost Weddepohl

L'Hyperloop est une sorte de petit train léger qui se déplace dans un tube sous vide. « Il n'y a pas de résistance de l'air. Cela permet de se déplacer de manière plus rapide, plus efficace et plus rentable que les systèmes de transport actuels », explique Houter. Le train de son équipe a réussi à atteindre les 90 km/h sur 1200 mètres. Avec un accélérateur plus puissant et un plus grand tube, il pourrait théoriquement atteindre les 1200 km/h. Il a fallu un an à peine à Houter et à son équipe pour construire le prototype, qui pourra être agrandi afin de transporter entre 32 et 100 personnes par voiture.

Avec ses 150 kilos, la capsule Delft Hyperloop est extrêmement légère comparée aux modèles réalisés par les autres concurrents. « Au cours de la phase de conception, nous avons pris du recul et décidé de tout remettre en question afin d'obtenir un modèle rapide, efficace et fiable. Nous avons donc intégré des nouvelles pièces pour s'assurer du respect de ces contraintes », explique Houter. La légèreté de la capsule est due en partie au châssis, qui intègre un système de sustentation, un système de stabilisation, et un système de sécurité 3-en-un.

« C'est comme ça que nous avons obtenu une capsule ultra-légère, qui est aussi très fiable », explique Houter. La capsule a été fabriqué à partir de fibre de carbone, connue pour sa légèreté et sa résistance. Les ingénieurs l'utilisent systématiquement pour tout véhicule où ces deux caractéristiques sont essentielles, comme les voitures de course, les avions de ligne et les avions de chasse.

A dummy sits inside the Delft pod prototype. Image: Joost Weddepohl

Un mannequin assis dans le prototype de Delft pod. Image : Joost Weddepohl

Houter est optimiste quant à la possibilité d'implémenter son système. « Quand vous examinez les avantages du système Hyperloop par rapport aux transports actuels, vous comprenez qu'il est beaucoup plus rapide, efficace, rentable que le système de transport actuel. L'implémentation d'Hyperloop serait bien plus pratique que celle du High Speed rail, par exemple », ajoute-t-il. Houter espère que l'Hyperloop sera construit au cours de la prochaine décennie.

« Avec ce qu'on a réussi à faire en un an seulement, il devrait être possible de certifier la technologie d'ici quatre ans, et d'obtenir un Hyperloop pleinement fonctionnel d'ici 10 ans, » prédit-il.

Pendant ce temps-là, l'équipe Hyperloop de l'Université de Technologie de Delft continuera de participer aux compétitions à venir afin d'améliorer ses concepts. À l'été 2017 aura lieu la SpaceX Hyperloop Pod Competition II, mais cette fois-ci, elle comparera les candidats sur la base d'un unique objectif : la vitesse maximale.

Houter et son équipe, quant à eux, ont créé une entreprise afin de développer des réseaux Hyperloop. « Avec quatre des fondateurs de Delft Hyperloop, nous avons lancé notre propre entreprise, Hardt », ajoute Houter. « Avec cette société, nous espérons réaliser notre rêve et notre ambition : développer et réaliser des réseaux Hyperloop. »

Tagged:
Tech
Motherboard
CONCEPT
elon musk
transport
SpaceX
Futurs
SpaceX Hyperloop Pod Competition