Publicité
Tech by VICE

Voici le premier aperçu photo de TRAPPIST-1

Ok, c'est encore un peu flou.

par Samantha Cole
13 Mars 2017, 8:00am

Vous voyez ce tas informe de matière noire et blanche ? Ces pixels orphelins qui ne nous permettent pas de discerner quoi que ce soit ? On vous présente le système TRAPPIST-1 récemment découvert à 39 années-lumière de la Terre, et dont on espère qu'il pourrait abriter la vie. En effet, les scientifiques ont identifié sept planètes telluriques d'une taille similaire à celle la Terre orbitant autour de leur étoile. Elles possèdent des températures modérées et en théorie, elles pourraient posséder de l'eau liquide en surface.

Ce sonogramme cosmique constitue le premier aperçu du système planétaire vu par le télescope spatial Kepler. Il est issu des données astronomiques publiées cette semaine, et comme l'explique Jessie Dotson, chef de projet de K2, il ne s'agit pas d'une énième représentation spéculative de TRAPPIST-1. « C'est une authentique photo. Au final, Kepler n'est rien d'autre qu'un très, très gros appareil photographique. Nous ne téléchargeons pas toutes les données, mais uniquement celles qui concernent la partie du ciel qui nous intéresse autour de l'étoile concernée. On se retrouve donc avec une image 'indirecte' de l'ombre des planètes, mais une image tout de même. »

First view of TRAPPIST-1 star system

Premier aperçu du système solaire TRAPPIST-1 par le télescope spatial Kepler. IMAGE : NASA Kepler & K2

« Même s'ils n'en ont pas l'air, ces quelques pixels nous fournissent beaucoup d'informations, » a déclaré Dotson. Derrière ce fatras en nuances de gris se cache le transit des planètes entre Kepler et l'étoile Trappist-1 : lorsque les planètes passent devant leur astre, elles atténuent la luminosité des pixels entre un demi pour cent et 8/10emes d'un pour cent. À partir de ces changements subtils, les astronomes sont capables d'estimer la taille de chaque planète, leur nombre, leur distance de leur soleil et leur vitesse de rotation.

« Grâce à cette photo, nous pouvons commencer à réduire l'éventail des possibles concernant l'aspect de ces planètes », a déclaré Dotson. Sous ce grain gris, il y a des paysages tentaculaires sur des mondes inconnus. Des concept art chatoyants ont déjà été publiés dans la presse. Dotson note : « Nous n'en savons pas encore beaucoup sur ces planètes, mais les vues d'artiste publiées jusque là sont très plausibles. »

Laissez votre imagination faire un bond de 39 années-lumière, et ces mondes extraterrestres se dessineront peut-être dans votre esprit.

Tagged:
tech
Motherboard
Photographie
kepler
TRAPPIST-1
astrophysique
systèmes planétaires