FYI.

This story is over 5 years old.

Sports

Quand Jamie Vardy se soignait avec des cocktails vodka-Skittles

Les premiers extraits de l'autobiographie de l'attaquant des Foxes donnent de bons conseils physios aux apprentis footballeurs.
28.9.16

Le 6 octobre prochain sortira en Grande-Bretagne From Nowhere, My Story, soit l'autobiographie très attendue de Jamie Vardy. L'histoire de l'attaquant de Leicester, passé des divisions amateures à l'équipe d'Angleterre, est connue, mais on ne crache jamais sur les détails de sa légendaire vie de chav avant de conquérir les sommets. Certains fantasmaient sur ses soirées jusqu'à pas d'heures la veille de matches importants et son hygiène de vie douteuse avant d'arriver à Leicester, et le bouquin semble répondre à toutes ces attentes, voire plus.

Publicité

Ainsi, on apprend grâce au Sun qui dévoile les bonnes pages de From Nowhere, My Story en avant-première, que Vardy avait pour habitude de remplir une bouteille de 3 litres de vodka avec des Skittles, un cocktail post-pubère dont la confection est expliquée en détails dans ce WikiHow, si vous voulez reproduire cela chez vous. Vardy consommait sa préparation alors qu'il était en plein rétablissement d'une béquille en 2012 à son arrivée à Leicester. Seulement, il n'arrivait pas à guérir et c'est le préparateur physique des Foxes qui lui a apporté la solution :

« J'avais une bouteille de vodka de trois litres à la maison dans laquelle je mettais plein de Skittles.

Une fois qu'une poignée de bonbons s'était dissoute dedans, j'en rajoutais une autre - seulement les rouges et les violets parce que je n'aime pas les oranges, verts et jaunes. J'ai dû en remettre au moins 20 fois.

Après ça, vous pouvez boire la vodka pure et ça a le goût de Skittles. Quand je m'ennuyais à la maison le soir, je me versais un verre et je me mettais à l'aise. La vodka était bonne, mais ça n'améliorait pas ma béquille, qui n'arrêtait pas de saigner.

Dave Rennie, le physio, ne comprenait pas pourquoi il n'y avait pas d'améliorations. Il avait vu des déchirures au mollet être soignées plus vite que ça.

Un jour, il me prend à part, à l'écart du groupe. "Qu'est-ce que tu fais ?", me demande Dave. « Rien de différent par rapport à ce que je fais d'habitude », je lui réponds. Ensuite, je lui explique que ce que je fais normalement, c'est boire de la vodka aux Skittles.

"Ben cherche pas", me dit Dave, un peu choqué, avant de m'expliquer les raisons scientifiques derrière cela, et comment l'alcool nuit à mon processus de rétablissement. »

La suite du bouquin semble à l'avenant selon les extraits du Sun, avec force détails sur ses soirées interminables en compagnie de ses potes de Sheffield, son boulot dans une usine de produits pharmaceutiques, sa volonté de rejoindre l'armée quand il s'aperçoit que sa carrière ne décolle pas, et finalement sa rédemption à Leicester où il apprend la dure loi du sport de haut-niveau. Un bon avant-goût du biopic en préparation sur la vie de Vardy.