Sports

De nouveaux affrontements en tribune lors de West Ham-Chelsea

L'arrivée de West Ham dans le stade olympique de Londres est encore sous les feux des projecteurs après de nouveaux affrontements entre supporters lors de victoire en League Cup contre Chelsea mercredi soir.
27.10.16
There are fewer more distressing sights than that of an Englishman in a baseball cap // PA Images

L'arrivée de West Ham dans le stade olympique de Londres est encore sous les feux des projecteurs après de nouveaux affrontements entre supporters lors de victoire en Coupe de la ligue anglaise contre Chelsea mercredi soir.

On sait que, historiquement, les rencontres entre ces deux équipes sont toujours assez chaudes. Ajoutez à cela le fait que le match se jouait le soir et qu'il y avait déjà eu des problèmes dans la nouvelle enceinte de West Ham, et la situation était clairement hautement inflammable.

Publicité

Quand on sait tout cela, le résultat n'est pas surprenant, même si c'est toujours désolant de voir ça au 21e Siècle.

Selon le Guardian, « la situation s'est dégradée dans les arrêts de jeu quand des supporters de Chelsea situés dans les gradins du bas de la tribune Sir Trevor Brooking ont commencé à quitter le stade ».

« Ils devaient traverser un hall et quelques supporters de West Ham se sont rués sur eux tandis que les stewards se démenaient pour garder les deux factions rivales éloignées. »

// PA Images

Des bouteilles, des sièges et d'autres missiles ont été lancés. Des unités anti-émeutes ont dues être appelées à la rescousse. Selon un supporter de Chelseaqui assistait au match avec sa fille de huit ans, cette dernière a été touchée par « sept pièces de monnaie à divers endroits du corps ».

« On regardait le match au premier rang près des supporters locaux, et soudain, on reçoit plein de pièces de monnaie. D'autres enfants ont été touchés, il n'y avait pas que ma fille », a-t-il raconté.

Selon la BBC, le club de West Ham a promis de "bannir de stade à vie tous les supporters impliqués". Le chef de la police BJ Harrington a expliqué :

« Il y avait une minorité de personnes qui assistaient au match et qui avaient clairement l'intention de confronter les fans adverses et d'être violents. Malgré un travail conséquent avec les deux clubs et une importante présence policière, il y a eu des incidents inacceptables à l'intérieur et à l'extérieur du stade, avant, pendant, et après la rencontre. »

En plus de la violence, une image circule sur Internet montrant une feuille d'un chant homophobe qui aurait été distribuée dans le stade aux supporters de West Ham :

West Ham fans' homophobic song sheet from last night's game. — Football Super Tips (@FootySuperTips)October 27, 2016