FYI.

This story is over 5 years old.

Design

Les fenêtres comme autant de signatures d'architectes

Dans sa série Archiwindows, Federico Babila illustre les univers de Ghery, Zaha Hadid ou les Eames uniquement par leurs fenêtres.
14.10.14

Image via

Je sais que ce n’est pas la premiere fois qu’on vous parle de Federico Babina. En plus, ce n’est pas comme si il se réinventait à chaque fois, non, c’est relativement la meme chose : de superbes illustrations minimalistes d’architecture passées au spectre de son humeur. Parfois cela donne des bâtiments qui reprennent les traits de grands groupes, parfois ce sont des portraits des architectes eux-mêmes dans les structures qui les ont fait connaitre. Cette fois-ci, on en parle encore parce qu’on ne parle jamais assez des architectes de toutes façons, seulement de leur projet, et parce qu’un peu comme le fait l’émission Blow Up sur Arte, Babina s’attarde dans sa série Archiwindows, sur un détail de l’architecture, les fenêtres.

Publicité

Si elles ont été chantées par Brel, rêvées par Baudelaire et inspirées un paquet d’artistes à travers les siècles, elles sont aussi une sorte de signature de l’architecte qui les appose sur son oeuvre. Elle reflète une pensée, une certaine vision du monde. On retrouve la dream team habituelle, 25 architectes qui font chacun une dizaine de livraison par mois, même morts, Frank Lloyd Wright, Frank Ghery, Le Corbusier, Zaha Hadid ou encore Alvar Aalto. Autant de figures dont on retrouve la silhouette derriere la vitre, comme dans un Rear Windows de légende.

Babina explique sa fixette sur les fenêtres comme ceci : “Les fenêtres sont une invitation aux paysages à entrer à l’interieur. Ce sont les fissures au travers lesquelles on espionne l’architecture. Ce sont les cadres de nombres d’intrigues et histoires.”

Retrouvez ci-dessous quelques unes de ces chouettes illustrations :

Via Dezeen