Les robots les plus merdiques de 2016

Le meilleur du pire d'une année riche en robots à chier.
2.1.17

C'est déjà la troisième année que je dresse une liste des robots les plus à chier que j'aie pu voir. Chaque année c'est un peu différent, en fonction de mon humeur et des événements les plus récents ; on ne porte pas toujours le même regard sur un gode motorisé vaguement installé dans une boîte de Kleenex.

Ce qui explique que cette fois-ci, ce soit un peu… Bizarre.

C'est pas pour faire dans le sentimentalisme larmoyant, mais ce serait un peu étrange de faire de la poésie semi-ironique sur les robots merdiques alors que 2016 a déjà eu son lot de faux intellectualisme narquois. En ces temps difficiles, il faut savoir faire preuve de sérieux et de gravité, je pense. Pas le moment a priori, donc, de parler d'un truc aussi débile.

Publicité

Mais putain, j'adore les robots vraiment nazes ! Vraiment. Franchement, qui n'aime pas ça ? Ils sont terriblement déconneurs. Et je pense que ça justifie totalement l'existence de cette liste. Tout le monde a besoin d'un petit remontant, et vu que les robots n'ont pas d'âmes ni de sentiments, et que d'ailleurs ils ne meurent pas, il me semble qu'on peut se foutre d'eux sans scrupules. C'est cool.

Mais on n'est pas non plus des bêtes, à se gausser de la souffrance des autres. Ces robots sont aussi très attachants, touchants même. C'est sans doute lié au fait qu'il soit assez facile de s'identifier à eux, mais aussi au fait qu'ils ont été construits par des gens, qui les aiment malgré leurs terribles défauts. C'est une question d'empathie. Les gens sont fous ! Ça tue.

*

LE ROBOT QUI TRANSPIRE. ET C'EST TOUT

"Kengoro" est un robot unique de l'université de Tokyo qui fait des pompes et transpire. Rien d'autre. Et le pire c'est qu'il n'essuie même pas après. Enfoiré.

CE ROBOT CONDUCTEUR DE POUSSE-POUSSE SOSIE RATÉ D'HOMER SIMPSON

Image: Aurelien Foucault

Cette année, notre contributeur Jamie Fullerton est allé visiter l'atelier de Wu Yulu, un Chinois de 54 ans qui a construit pas moins de 63 robots pourris qu'il appelle ses "enfants". Chacun son délire, mais le fait est que ses robots sont un régal pour tous les amateurs de trucs merdiques.

Mais sérieusement, ce conducteur de pousse-pousse sosie d'Homer Simpson, avec son regard flippant et sa bouche ouverte ? Non merci.

Publicité

CE ROBOT QUI TORCHE LE CUL

Simone Giertz passe littéralement son temps à fabriquer des robots merdiques. Et cet assemblage affreux d'outils électriques et de papier toilette me donne des frissons. Ce truc pourrait vous détruire le cul.

CE PUTAIN DE TRUC

Tout est dit.

CES "VÉRITABLES" 'TRANSFORMERS' (AKA 'LETRONS', PAS DE PROCÈS SVP)

J'ai du respect pour une boîte qui consacre ses ressources à transformer des voitures de luxe en Transformers qui ne marchent pas. Vraiment. Cette terrible année n'a pas chassé toute la joie de mon coeur. Mais tant que ces trucs ne pourront pas démolir des camions, je resterai déçu.

TOUS LES ROBOTS DE L'HEBOCON

L'Hebocon est une compétition où le but est de remporter un tournoi de baston entre robots avec le pire robot possible. Ça existe depuis deux ans au Japon, et je suis un très grand fan. L'Hebocon, c'est la vie.

LE ROBOT QUI VOUS ATTIRE AVEC DES COOKIES

Image: Serena Booth.

Ce robot offre des cookies. En soi c'est cool, et j'aime les cookies. La vie serait belle si on ne fabriquait que des robots qui donnent des cookies. Sauf que ce robot n'offre des cookies que dans le cadre d'une expérience tordue visant à voir jusqu'où vous lui ferez confiance. Pas cool.

Et enfin…

LE SEUL VRAI BON ROBOT : LE ROBOT QUI PICOLE

Ça c'est un bon pépère. Bonne année 2017.