Publicité
Motherboard

Super Mario n'est pas un être humain

"Super Mario Odyssey" bouleverse tout ce que nous pensions savoir du "plombier" "italien".

par Zack Kotzer
16 Janvier 2017, 6:00am

C'est une question que je me suis posée un paquet de fois. Si Super Mario est vraiment un plombier italien, où se trouve le Royaume Champignon par rapport à l'Italie ? Vous seriez capable de m'expliquer avec une carte ou une mappemonde ? Vous sauriez tracer un chemin allant de l'un à l'autre avec votre doigt ? Allant, donc, de là où cet homme de la taille d'un pouce combat des dragons et des fantômes jusqu'à la petite ferme de Campanie où une petite vieille italienne sanglote en se demandant où sont partis ses enfants... Jeudi soir, lors de la présentation de la Switch, Nintendo a totalement bouleversé ma perception de ce qu'est Mario, et j'en tremble depuis.

Si le lineup prévu pour le lancement de la Switch me semble un peu léger, l'année qui vient s'annonce riche. Un nouveau Zelda, une suite de Splatoon, et un tout nouveau Super Mario Odyssey. Odyssey verra Mario s'aventurer en dehors du Royaume Champignon, par exemple dans une forêt embrumée ou une villa déserte. Mais aucun de ces mondes n'est aussi déroutant que "New Donk City", une sorte de reproduction miniature de New York façon "Sesame Street". New Donk City est remplie d'humains, voyez-vous. Des gens tout à fait normaux, habillés normalement. Et ils n'ont rien à voir avec Mario ; ils ne lui ressemblent pas du tout. On le voit clairement quand Mario passe à côté d'eux :

Image: Nintendo

Clairement, le personnage de gauche est un être humain, d'un point de vue anatomique. À l'inverse, celui de droite est... autre chose.

L'irruption de Bowser et Mario dans New Donk City ressemble à un interlude. Il n'y a pas de plateformes étranges aux grands yeux rigolos, ni de pièges un peu partout dans les rues, comme c'est généralement le cas dans les niveaux de Mario. Il y a toutefois des obstacles mortels, comme les taxis jaunes, les bouches d'égoûts grandes ouvertes, et les monstres ultimes : les autres gens. Ces gens ont des visages normaux, des yeux de taille moyenne, des nez parfaitement banals, et font une taille moyenne. Leur couleur de peau et de cheveux varie.

Mais ces humains tout ce qu'il y a de plus normaux contrastent terriblement avec Super Mario, qui ressemble à un petit pétard rouge vif et grassouillet, pas plus grand qu'une poupée et capable de s'asseoir au sommet d'un feu de signalisation. Avant cette étonnante révélation, on ne pouvait qu'imaginer à quoi ressemblait le monde de Mario en se basant sur les jeux. Mario, Luigi, la princesse Peach et les autres partagent un certain type corporel humanoïde, et on pouvait donc penser que dans ce monde-là, les habitants de l'Italie, de Brooklyn ou de la région d'origine de Mario se ressemblaient tous à peu près. On pouvait penser que leurs corps bizarrement proportionnés relevaient d'un choix esthétique opéré par Nintendo. Désormais, on sait clairement que ce n'est pas le cas. Mario et son frère Luigi sont des aberrations.

Mario est-il une sorte de mutant ? Une écharde venue du Royaume Champignon dans l'arbre de l'évolution ? Y'a-t-il des effets secondaires indésirables au fait de vivre dans ce monde imaginaire pendant trop longtemps ? Son histoire n'est-elle qu'un mensonge qu'il a raconté à Peach ? Et qui sont les membres de cette dynastie d'humanoïdes qui réduisent en esclavage les pauvres Toads, tour à tout messagers, serviteurs et commerçants ?

Mario possède un job d'humain (plombier) depuis au moins 1983, même s'il est essayé à d'autres carrières au fil des années. Mario a des cheveux, comme on le voit clairement dans Odyssey. Ce n'est certainement pas un champignon issu du Royaume Champignon, contrairement à Toad, qui est nu et lisse comme un sphinx. Dans Super Mario World 2 : Yoshi's Island, le joueur escortait un Mario enfant, intercepté au berceau par le sorcier Kamek, qui se dirigeait vers - pensait-on - l'Italie ou l'Amérique. La co-existence de Mario et de Bébé Mario dans des jeux comme Mario Kart a pu laisser penser que certains paradoxes temporels étaient possible, mais je m'égare.

En dehors des jeux vidéo, Mario a toujours été incarné par un humain, qui l'incarnait comme un humain. Qu'il s'agisse de feu l'immense Bob Hoskins dans le Super Mario Bros. très cyberpunk de 1993, ou de feu l'immense Captain Lou Albano dans les 65 épisodes du Super Mario Super Show. Dans les deux cas, l'histoire reposait avant tout sur le fait que les frères Mario cherchaient à rentrer chez eux, grâce au tuyau vert qui les ramènerait à Brooklyn. Les frères Mario ont également participé à plusieurs reprises aux Jeux Olympiques, mais ils y étaient accompagnés par Sonic et ses potes, ce qui laisse penser que ces jeux-là n'étaient que du chaos pur et simple.

Ça me rend malade. Image: Nintendo

J'ai toujours pensé que Mario était dispensé d'obéir à certains principes scientifiques du simple fait de son appartenance à un monde de dessin animé. Par exemple, dans Super Mario Galaxy, on voyait que Mario était capable de respirer dans le vide spatial, mais qu'il suffoquait sous l'eau. Mario tire l'essentiel de ses revenus des pièces qu'il obtient en se cognant violemment la tête contre des boîtes en métal et des briques, ce qui réduirait un cerveau normal en purée. Remarquez tout de même au passage qu'il est à peine capable d'articuler quatre mots à la suite, mais on ne sait pas si c'est lié aux traumatismes crâniens ou si cette créature, quelle qu'elle soit, est tout simplement incapable de manier un langage complexe.

Il est désormais clair, et plus que jamais, qu'après des décennies passées à incarner Mario, nous ne savons rien de lui ça.

Le plus inquiétant dans tout ça, c'est que si Mario n'est pas vraiment italien, comment expliquer cette voix et cet accent pénible dont il nous a affligés toutes ces années ? Mario n'est pas humain, et Mario nous cache quelque chose.

Ceci dit, Super Mario Odyssey a l'air hyper fun et il me tarde vraiment d'y jouer.

Nous avons tenté de contacter Nintendo pour qu'ils réagissent à ces informations, mais ils n'ont pas répondu.