Grâce à cette araignée, vous ne verrez plus jamais l’automne de la même façon

Rentrez chez vous les phasmes, les araignées aussi savent se dissimuler dans un manteau de fourberie.
21 novembre 2016, 8:00am
Image : Matjaž Kuntner

Des biologistes ont découvert une araignée en forme de feuille qui se camoufle dans les arbres de la forêt tropicale avec une perfection inégalée. La bestiole, unique en son genre, n'hésite pas à arracher les feuilles mortes des branches des arbres alentour et de les entremêler à sa toile, devenant ainsi parfaitement invisible.

L'arthropode en question est décrit dans un article publié dans le Journal of Arachnology cette semaine ; il a été découvert en 2011 par un groupe de chercheurs dans la forêt tropicale de Mengla, dans la province de Yunnan, en Chine. Selon Matjaž Kuntner, auteur principal de l'étude et collaborateur du Musée national d'histoire naturelle et de l'Institut de biologie Jovan Hadži ZRC SAZU (Slovénie), les scientifiques ont découvert le spécimen par hasard, alors qu'ils étaient à la recherche d'araignées d'un genre tout à fait différent.

« Nous sommes entrainés à trouver les fils de soie d'araignée, la nuit, en utilisant nos lampes frontales. Ici, nous avons suivi un fil qui nous a entrainés vers une espèce inattendue », explique Kuntner. La première araignée débusquée était cachées sous des feuilles mortes accrochées sur une branche d'arbre par du fil de soie. Les chercheurs pensent que la femelle est descendue sur le sol, a ramassé des feuilles, puis les a trainées jusqu'à sa cachette avant de les suspendre comme des rideaux.

« Nous n'avons pas observé ce comportement directement, mais il n'y a pas d'autre explication à la présence des feuilles soigneusement attachées à la branche par une toile d'araignée » ajoute Kuntner. « Or, parmi les feuilles suspendues, se cachait un être qui n'était pas du tout une feuille. »

Image: Matjaž Kuntner

L'araignée ninja porte un manteau brun foncé rehaussé de nuances de vert au niveau de l'abdomen. Ce camouflage lui permet de se cacher parmi les feuilles quel que soit leur niveau de maturité. Son corps est bombé, veineux, reproduisant la texture végétale à la perfection. L'arachnide possède même une longue protrusion qui imite la ligne d'une tige de plante. Lorsque ses pattes sont repliées autour de leur tête, cramponnées à une branche, il est quasi impossible de la repérer.

Bien que quelques autres espèces d'araignées possèdent une morphologie et une couleur permettant de les confondre avec des fleurs ou des brindilles, selon Kuntner, c'est la première fois que l'on trouve une araignée dont le camouflage végétal est aussi élaboré. Il lui sert probablement à se dissimuler aux yeux des prédateurs, à traquer ses proies sans se faire repérer, ou les deux.

Image: Matjaž Kuntner

La recherche méthodique d'autres membres de l'espèce a été peu fructueuse (seul un seul autre individu a été trouvé), ce qui suggère qu'il s'agit d'une araignée peu commune. Les chercheurs concluent d'ailleurs que « sa tendance à la dissimulation et son mode de vie nocturne la protègent des prédateurs, mais aussi des chercheurs en biologie. »