Le batteur qui joue avec trois bras : deux organiques, un robotique

1, 2, 1 2 3 4.
18.2.16

Des ingénieurs en robotique du Georgia Institute of Technology ont développé un membre prothétique qui fait office de troisième pour les batteurs désireux de décupler leurs capacités créatives.

Dans cette vidéo, vous pouvez voir le bras en action, tandis qu'il garde le tempo imprimé par le batteur et qu'il change sa position sur la batterie en coordination avec lui. « Nous pensons que si vous suppléez les membres humains avec des technologies de ce type, vous augmentez l'étendue de ce qu'un humain peut faire, » explique le directeur du Centre pour les Technologies Musicales, Gil Weinberg. « Nous pensons que la musique pourrait constituer un bon medium pour tester ce genre de possibilités. »

La « main intelligente » robotique est fixée sur l'épaule du batteur, et est capable de se coordonner à la fois avec ses mouvements et avec la musique. Un communiqué de presse de Georgia Tech explique que le robot a appris de quelle manière bouge le corps humain, et peut prédire ce que le musicien s'apprête à faire à partir des mouvements qu'il vient de réaliser. Si le robot sent que le batteur s'oriente vers la cymbale ride, il frappe la cymbale crash. Si le batteur bouge vers le snare, il se concentre sur le tom.

Actuellement, l'équipe utilise les capacités de l'électroencéphalogramme pour tester si des robots pourraient, dans le futur, lire les oscillations électromagnétiques du cerveau du batteur pour sentir quand il s'apprête à changer de tempo ou de position.

Le projet, fondé par la National Science Foundation, constitue une démonstration impressionnante de la coordination possible entre un humain et un robot. Le robot doit interpréter les actions de l'humain et en déduire une position précise sur la batterie en utilisant un accéléromètre pour jauger la distance entre les objets. Si le batteur ralentit ou accélère le tempo, le robot s'adapte.

Ces recherches poursuivent les ambitions d'un projet de Georgia Tech de 2015, où il était question de créer un membre prothétique pour un batteur ayant perdu son bras dans un accident. Ce bras tenait deux baguettes, ce qui formait une sorte de batteur à trois bras d'un genre différent.

Le robot n'a pas encore le niveau de John Bonham, mais il est suffisamment bon pour un petit concert dans le laboratoire.