Dans son prochain film, un Johnny Depp sous Xanax traque l'assassin de Biggie

Il porte une moustache, et marmonne des trucs comme : « Un meurtre comme celui-ci ne restera irrésolu que si la police ne veut pas le résoudre. »
Capture d'écran de la bande-annonce de "City of Lies"

Johnny Depp va jouer le rôle de Russell Poole, l'officier de la LAPD qui a mené l'enquête sur la mort de Notorious B.I.G, dans City Of Lies, le nouveau film de l'Américain Brad Furman qui sortira en septembre prochain aux États-Unis (la date de sortie française n'a pas encore été annoncée). La première bande-annonce du film, sortie hier pour ce qui aurait dû être le 46e anniversaire de Biggie, tourne autour de dialogues politico-métaphysiques, façon True Detective du pauvre, entre un Johnny moustachu et son partenaire de jeu Forest Whitaker. Ce dernier joue Jack, un journaliste qui travaille aux côtés de Poole pour découvrir la vérité.

Publicité

La bande-annonce comporte tous les tropes et les répliques typiques du film de flic. « Je suis journaliste », déclare Jack, parce que bon, il est journaliste. « Un meurtre comme celui-ci restera irrésolu si la police ne veut pas le résoudre », grommelle alors Depp d'une voix désinvestie, parce que bon, il a vécu des trucs pas faciles dans la vie et qu'il est visiblement sous Xanax.

City of Lies est une adaptation du livre de Randall Sullivan, L.A.Byrinthe : Enquête sur les meurtres de Tupas Shakur, Notorious Big et sur la police de Los Angeles (à lire par ici en français). À noter que les précédentes productions de Furman sont The Lincoln Lawyer, qui a plus moins contribué à relancer la carrière de Matthew McConaughey, The Infiltrator, un thriller oubliable avec Bryan Cranston, mais aussi le clip de « What Do You Mean » de Justin Bieber. Les paris sont donc grands ouverts, comme dirait l'autre.

Cet article a d'abord été publié sur Noisey US. C'est également une adaptation.

Alex Robert Ross est sur Noisey.