Un mec a installé « Doom » sur la caisse enregistreuse d’un McDonald's

Un restaurant McDonald's de son quartier était en train de se débarrasser de ses vieilles machines pour les remplacer, il en a profité pour en récupérer une.
07 octobre 2019, 7:16am
doom caisse enregistreuse mcdo
Image : Doom via Wikimedia Commons ; Photo : Alex Tai/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Lancé pour la première fois en 1993, le jeu vidéo de tir à la première personne Doom a depuis été installé sur presque tout ce qui était possible : des appareils photos compacts du début des années 2000 aux camions publicitaires, en passant par les baladeurs numériques Zune. Ces supports non conventionnels ont tous été compilés sur le site It Runs Doom ! La « caisse enregistreuse de McDonald's » peut désormais être ajoutée à la liste.

Dimanche 30 septembre, Ryan Edgar, un utilisateur de Twitter de 19 ans identifié par Kotaku, un blog spécialisé dans le jeu vidéo, a publié une photo de l'interface emblématique de Doom – un visage renfrogné sous une main qui pointe une arme à feu – sur l'écran d'une caisse enregistreuse de McDonald's, avec, en légende : « Mesdames et messieurs, voici DOOM… qui tourne sur une caisse enregistreuse de McDonald's. » Les gens sont clairement impressionnés ; au moment où j'écris ces lignes, le post d'Edgar a déjà accumulé plus de 21 000 commentaires et plus de 6 000 retweets.

Comme Edgar l’a expliqué à Kotaku, un restaurant McDonald's de son quartier était en train de se débarrasser de ses vieilles machines pour les remplacer. Il en a profité pour en récupérer une, a « téléchargé ZDOOM (Doom XP) à l’aide de son ordinateur personnel, l'a inséré via USB dans la caisse enregistreuse et l'a lancé en exécution automatique à partir de là ». Dans les commentaires, les internautes ont souligné que les systèmes de point de vente comme celui-ci ne sont de toute façon que des ordinateurs, mais la nouvelle console d'Edgar reste un gadget amusant.

Ce n'est pas la première fois cette année que des hackers astucieux se fraient un chemin dans les systèmes informatiques de McDonald’s. Dans un bref moment de gloire en avril dernier, un groupe d'Australiens a trouvé comment gagner des hamburgers gratuits (chacun d'eux, malheureusement, était accompagné de 10 pains à hamburger supplémentaires), et deux mois auparavant, une Néo-Écossaise a affirmé qu'une vulnérabilité avait permis à un hacker de Montréal de commander pour 500 dollars de McDonald's en cinq jours depuis son compte. Au moins dans le cas de Doom, personne ne se fait douiller – excepté tous les démons détruits sur l'ancienne caisse enregistreuse.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.