À gauche, Stéphane. À droite, Fuego. Photos : Alexandre Isaac pour Vice FR 

Mais qui sont Steph et Fuego, les nouvelles stars du vélo ?

Ils débarquent cet été pour dynamiter la plus grande course cycliste du monde. Rencontre.

|
16 Juillet 2018, 8:00am

À gauche, Stéphane. À droite, Fuego. Photos : Alexandre Isaac pour Vice FR 

Ces deux-là n'étaient a priori pas fait pour s'entendre. D'un côté, Fuego, coursier le plus rapide de France, passionné de cyclisme, fétichiste du vélo, un type qui voit de la beauté dans le pignon, de la poésie dans le guidon. De l'autre, Steph, slasher professionnel, vidéaste le jour, épicurien la nuit, un gentil agitateur qui préfère les moteurs à la sueur.

Ensemble, ils ont décidé de s'incruster dans le peloton pour parcourir les étapes les plus délicates du Tour de France : d'Annecy à Carcassonne. Leur mission ? Révéler ce qu'on ne voit jamais de la course et s'infiltrer dans les moindres recoins. Leur aventure, ils ont choisi de la baptiser « Dans le fossé», comme un hommage aux chemins de traverse de la Grande Boucle, et à ses sorties de route.

Vice : Qu’est-ce que vous faîtes dans la vie à part sillonner la France aux frais de Vice ?

Fuego : Je suis coursier et gérant d’une boîte de livraison à vélo (Couriier) via une application. J’ai arrêté mes études super tôt et ça marche pas mal, j’ai ma tête sur l’Apple Store, tout va bien !
Stéphane : Moi, je change de métier tous les deux ans ! J’ai été moniteur de voile, j’ai eu un garage de motos… Avant ça, j’étais barman. Aux dernières nouvelles, je faisais de la vidéo de mode. Mais bon, c’est pas parce que c’est trop stylé de faire plein de trucs différents - c’est juste que je ne sais pas ce que je veux faire. Comme un ado.

Quel âge avez-vous, d’ailleurs ?

Fuego : 40 ans, comme Macron !
Stéphane : 35, mais je ressemble plutôt à François Hollande… Avec un scooter, comme lui.

En parlant de deux roues, quelle est votre relation au vélo ?

Fuego : Une passion ! Plus jeune, j’avais plein de potes hyper forts dans le skate. Alors, il a fallu que je fasse du vélo pour faire un truc bien, parce que la barre était trop haute avec eux. Sinon, je fais des courses à côté, le week-end. Comme ça, je suis encore meilleur la semaine - et vice-versa.
Stéphane : Moi le vélo je m’en carre le cul ! D’ailleurs, pour me préparer à l’aventure, je n’ai rien regardé, rien lu… Je suis prêt quoi ! De toutes façons, je ne fais pas de vélo parce que j’adore la moto, et je suis techniquement trop gros, il y a pas de selles assez large pour moi.

Et la Grande Boucle alors, ça vous inspire quoi ?

Fuego : J’ai toujours suivi, je kiffe grave. Mais je ne suis pas un fanatique non plus. Je fais comme tout le monde, la sieste en famille devant une bonne étape, à l’ancienne.
Stéphane : Ça m’inspire que dalle ! Mais c’est ça qui est intéressant, je vais poser des questions super naïves, d’un type qui n'y connait rien.

Comme la plupart des gens en fait…

Stéphane : Carrément. Quand on y pense, je m’adresse à un public plus large que celui de Fuego. Y a tellement de gens qui s’en foutent du vélo.

Mais alors, quel est, pour vous, l’intérêt de faire « Dans le fossé » avec Vice ?

Fuego : Bah moi, en tant que fou de vélo, être dans le Tour de France c’est un fantasme absolu !
Stéphane : En fait, pour moi aussi c’est un gros kiff. Parce que le Tour de France en tant qu’événement, d’organisation, de logistique, de liesse populaire, c’est quand-même impressionnant. Niveau plaisir partagé, même moi je l’avoue, le Tour de France, ça pète.
Fuego : Et puis, on se fait les plus belles routes de France ! L’idée du road trip, au-delà du Tour de France, c’est vraiment génial.

Et qui dit tour de la France, dit bonne bouffe et bonne boisson. Êtes-vous du genre à bien profiter de la vie, à ce niveau là ? Fuego, vu que tu fais du vélo tout le temps, est-ce tu ne manges que des légumes ?

Fuego : Absolument pas ! Je me fais plaisir, et avec de bons gros vendredis soirs.
Stéphane : Pareil. Même si avec l’âge, je me préserve les dimanches. Mais bon, ma grande spéciale c’est le « Coca nature », whisky-coca en pinte... et les shots de Calvados.

Retrouvez Dans le fossé, tous les jours du 17 au 25 juillet, en exclusivité sur VICE FR.