Un mois sur Internet en France : août 2017

Vrai nazisme, voleurs de poules, bananes sous-fessières et soins des pieds, l'été s'achève sans douceur sur les réseaux sociaux.
5.9.17

Comme chaque mois, l'Internet français a été l'étendard du vivre ensemble, de l'ouverture sur le monde, de la raison et de la modération des excès. Nous en avons tiré le meilleur, avec tout l'esprit critique qui s'impose.

Sport

Comme le mois dernier, c'est le Mercato qui a le plus marqué les esprits, avec comme point culminant le suspens insoutenable autour de Kylian Mbappé.

Toujours dans cet esprit d'association d'idées vidéo-ludique, deux personnes ont décidé de répondre à la question : que donnerait Pokemon GO avec des êtres humains ? Le résultat est très encourageant.

Les CM

Parfois ils sont pile au bon endroit, au bon moment.

Et d'autres fois, la fatigue se fait sentir.

Vient ensuite le cas particulier de Bruno-Roger Petit, qui en plus d'avoir un nom rigolo est le nouveau porte-parole (une sorte de CM mais dans la vraie vie) de l'Elysée, en récompense de ses bons et loyaux services. Comme tous les professionnels qui se respectent, il a pris l'initiative de supprimer intégralement ses posts Facebook ainsi que son compte Twitter. Les mauvaises langues ont supposé que c'était pour ne pas qu'on lui ressorte d'anciennes déclarations gênantes mais la raison la plus probable est sans doute ailleurs.

Coups de gueule

Ils sont parfois surprenants.

Souvent salutaires.

Jamais injustifiés.

Et jamais, jamais disproportionnés

Le Crif a une fois de plus accompli son devoir en dénonçant un énième dérapage de l'État français - en l'occurrence de la préfecture des Hauts-de-Seine - qui avait associé les fêtes de l'Aïd et de Yom Kippour à des vols de moutons et de volailles. Et ça, ça ne passe pas. Se faire traiter de voleurs de poules ça ne date pas d'hier, mais se voir assimilés à des Musulmans, là ça va trop loin.

Dans le même ordre d'idée, une Strasbourgeoise a voulu dénoncer sur son Facebook l'omniprésence de femmes voilées sur la plage, et a perdu son travail dans la semaine. Comme quoi le patriotisme ne paie pas toujours.

Cuisine

Publicité

La restauration à l'heure d'Internet c'est aussi la généralisation des commentaires sur lesquels chacun peut baser son choix, et c'est un aspect que l'on aurait tort de négliger.

Que les plaintes soient justifiées ou non, on comprend que dans ce genre de cas, certains préfèrent s'occuper de leur repas eux-mêmes.

Tandis que d'autres aventuriers intrépides ne cesseront jamais leurs quêtes gastronomiques. C'est aussi ça l'amour du risque et du dépaysement.

Et quand on parle de risque, ce n'est pas une exagération. Chaque jour, des gens frôlent la mort à cause d'incident culinaire.

Drague

Avant toute chose, il faut savoir dans quelle catégorie on se place, et c'est pourquoi des professionnels sont là pour vous aider.

Ensuite, il faut vivre avec son temps. Les techniques de drague ont au moins autant évolué que la technologie, alors il faut suivre tout en se montrant à la fois subtil et inventif.

Mais côté masculin, les experts en séduction de cet été ont sans aucun doute été dénichés par Konbini et Minute Buzz.

Cependant il existe toujours de nombreux cœurs à prendre qui ne demandent qu'à combler les désirs de qui saura les écouter.

C'est grâce à la drague 2.0 que l'on note à quel point les mœurs ont évolué, et ce n'est pas Jane Austen qui dira le contraire.

Les ruptures

Évidemment, toutes les histoires ne peuvent pas connaître systématiquement de happy end et il arrive que la toile soit le théâtre de séparations pour le moins tragiques.

Publicité

Certains pour des raisons on ne peut plus triviales…

…et d'autres pour des motifs que l'on comprend tout à fait.

Interactivité

Les applications en tout genre censées nous faciliter la vie, les sites d'aide et autre assistant Google sont-ils vraiment nos amis ? La question est posée.

Jean Lassalle a enfin écouté le morceau de musique qui lui était consacré et, en bon politique 2.0, a partagé cette expérience unique avec ses abonnés. Merci Jean.

L'interactivité s'applique à tout ; certains spectateurs ont par exemple eu la chance de découvrir le final de Game of thrones en streaming piraté au beau milieu de la nuit, avec les commentaires live des fans les plus fidèles de la série.

Un nouveau défi Facebook consistant à fabriquer des cocktails molotov a pu convaincre les plus sceptiques que la jeunesse avait toujours aussi soif d'apprendre. Même si, on le sait, les réseaux sociaux restent avant tout l'occasion pour le public de proclamer son amour pour ses stars préférées, toujours avec bon goût et élégance.

Être l'objet de tant d'amour est parfois un fardeau lourd à porter, mais au 21 e siècle, cela fait partie intégrante du quotidien des célébrités.

Cependant il ne faudrait pas oublier de se concentrer sur le principal : utiliser le net pour rester connecté avec ses vrais proches, à commencer par la famille.

Médias

Quelqu'un chez Mediapart s'est apparemment pris une petite claque derrière les oreilles et a préféré anticiper en battant en retraite avant la confrontation, c'est sans doute à ça qu'on reconnaît les grands reporters.

D'autres n'ont malheureusement pas suivi cet exemple, comme La Parisienne.

Après la publication de ce qui avait pourtant tout d'une enquête de fond extrêmement rigoureuse, devant la pression de la masse, l'équipe a été contrainte d'inventer une histoire abracadabrantesque pour s'en sortir.

On peut désormais compter officiellement Youtube comme un média, dans la mesure où on y trouve à peu près autant d'incompétents que sur une chaine de télé lambda. Ainsi, une dénommée Shera a eu l'idée du siècle en se faisant une blackface pour faire un tuto maquillage, ou quoi que cela puisse être. Du coup, enchaînement classique : shitstorm, déterrage de tweets qui l'enfoncent et communication niveau CP (j'ai une amie noire/j'étais jeune/j'ai pas fait exprès/je suis handicapée mentale/etc).

Après une bonne semaine de silence, la youtubeuse revient donc avec la traditionnelle vidéo d'explication, qu'on ne mettra pas ici pour plusieurs raisons. Déjà c'est une vidéo monétisée et tout running gag a ses limites, ensuite, la fascination de Vice pour la lie de l'humanité ne va pas jusque là. Mais surtout, malgré son texte déjà écrit à l'avance, il lui a fallu à peu près 200 prises pour aboutir à la version finale de la vidéo à en juger par le montage insupportable et ses cuts incessants. Contentons nous de retenir le principal : à un moment la demoiselle se défend en disant qu'elle avait fait le même tuto « mais pour les drag-queens, en me déguisant en drag-queen », ce qui confirme que c'est une cause perdue et ça c'est beau.

Mais le plus important c'est que les esprits se soient enfin apaisés.

Chez GQ, on a d'autres types de problèmes ; apparemment personne ne voit la différence entre des pin-up d'Instagram et des footballeurs pro, ce qui pose tout un tas de questions sur la vie sexuelle de cette rédaction, m'enfin c'est pas le sujet.

Tout ceci nous rappelle plus que jamais à quel point il est important de vérifier ses informations. Heureusement, il reste des médias qui restent suffisamment vigilants à ce niveau.

Solidarité

Au-delà de l'usage mercantile auquel nous sommes habitués, il arrive que l'outil connecté permette de retrouver une certaine idée de l'entraide et ça fait toujours plaisir à voir.

C'est beau, et c'est toujours l'occasion de se découvrir des affinités avec des inconnus. Bref, redonner ses lettres de noblesse au mot fraternité.

Pubs et petites annonces

Vous l'attendiez, c'est le grand retour de la HackerHouse et ses 670€-pour-un-quart-de-bureau-et-un-lit sur le marché du logement. Un concept particulièrement adapté à l'esprit start-up nation.

On pourrait jeter la pierre aux doux débiles qui relaient et participent à cette arnaque, mais ce serait être un peu partial. Rappelons qu'en réalité, HackerHouse dépend d'une société à but très lucratif qui fait dans la sous-location, que techniquement ce ne sont officiellement pas des habitations mais des locaux commerciaux, ce qui empêche tout locataire d'avoir une attestation de logement (c'est comme s'il dormait dans son bureau) et que tout le processus est évidemment à la limite de la légalité. En même temps c'est aussi ça l'esprit start-up nation.

Dans un registre autrement plus sérieux, un preux chevalier a sorti son clairon pour appeler les siens à se rassembler autour d'une cause commune.

Un appel entendu exclusivement dans l'hexagone manifestement, mais ne vous y trompez-pas : la Résistance est en marche.

Du coup, le camp adverse s'organise lui aussi tant bien que mal et la rencontre promet d'être très enrichissante au niveau culturel.

La fin de l'été c'est aussi la rentrée scolaire et on peut décerner la couronne à cette publicité des cahiers Clairefontaine qui permettra à tous de savoir que, même s'ils échouent dans leur scolarité, des gens échoueront toujours plus bas qu'eux. Notamment en jouant dans cette pub.

Philosophie

On en parle rarement, mais le web 2.0 est également un moyen démocratique de partager sa sagesse avec son prochain.

Publicité

Ainsi, ce mois d'août nous aura appris qu'il faut toujours savoir prendre du recul sur sa propre situation.

Que même lorsqu'il n'y a plus d'espoir, il reste du Nutella.

Et qu'il n'est jamais trop tard pour croire en l'amour.

Rendez-vous le mois prochain, et d'ici là n'oubliez pas :