À la volée : une déclaration d'amour aux instantanés

Le photographe Michael Northrup craint d'être à court d'idées à tout moment – mais ce n'est visiblement pas près d'arriver.

par Michael Northrup
31 Juillet 2017, 5:00am

Cet article est extrait du numéro « De l'autre côté du miroir ».

Michael Northrup est un artiste sous-estimé – et pour faire simple, nous pensons que vous devriez l'apprécier. Né en 1948, Northtrup a commencé à prendre des photos aussi drôles que colorées dans les années 1970, juste avant la fin de la Guerre du Vietnam. Depuis ce jour, il n'a jamais cessé de faire tout ce qui était en son pouvoir pour rester pertinent, quitte à changer régulièremnent ses pratiques.

Aujourd'hui, il prend de nombreuses photos sur son smartphone et fait preuve d'une candeur qui force le respect. Il se contrefiche de l'endroit où il vit. Il fait partie de ces rares êtres humains qui aiment s'ennuyer. Il pense aussi qu'il pourrait être à court d'idées à tout moment – mais heureusement pour nous, ce n'est visiblement pas près d'arriver. TARA WRAY