Bien collectif

Un Haligonien aide les jeunes délinquants de Dartmouth

Membre de l'organisme Ceasefire Halifax, Carlos travaille à réhabiliter les jeunes de Dartmouth pour qu'ils reprennent leur vie en main et ne laissent pas la réputation de leur quartier les décourager.
30.11.16

Quand la plupart des gens pensent à Halifax, ils voient un bord de mer, le port, des voiliers, des phares et, peut-être, le truc chaud graisseux devenu plat officiel de la ville. Pour le Néo-Écossais Carlos Beals, la réalité est pourtant bien différente des images pittoresques des Maritimes. La partie de la ville d'où il vient, Dartmouth, est depuis des années le théâtre de crimes violents — un stigmate qu'il s'efforce de faire disparaître.

Après ses études en justice pénale à Toronto, Carlos est retourné dans son quartier qui, croit-il, est beaucoup plus fort et uni qu'il le semble vu de l'extérieur. Membre de l'organisme Ceasefire Halifax, Carlos travaille à réhabiliter les jeunes du coin pour qu'ils reprennent leur vie en main et ne laissent pas la réputation de leur quartier les décourager.

Dans cet épisode de Bien commun, nous visitons le quartier avec Carlos, qui nous présente des personnes qui s'attaquent à ce problème aux premières lignes.

Présenté par Mes beaux moments