FYI.

This story is over 5 years old.

Sexe

Un entretien avec une pornstar adolescente

Jessie Andrews a 19 piges et elle a fréquenté plus d'organes sexuels que vous n'en verrez jamais en une vie entière.
13.7.12

Bien que je trouve le porno déprimant et que je ne considère pas que le fait de se faire défoncer par 34 mecs autour d'une piscine de Los Angeles soit « une avancée pour les femmes », je ne peux m'empêcher de lire le blog de Jessie Andrews. Cette meuf est totalement normale. En lisant ses billets à propos de ce qu'elle mange ou de ses virées shopping, on en arrive presque à oublier qu'on l'a déjà vu en larmes, en train de se faire fourrer et étouffer simultanément. La semaine dernière, j'ai rencardé la jeune actrice américaine de 19 ans pour parler amourettes, confiance en soi et, bien entendu, pénis et vagins.

VICE : Salut Jessie. D'où vient ton pseudo ?
Jessie Andrews : Jessie, c'était le prénom du chien de ma mère, et Andrews c'était le nom de la rue où j'étais quand j'ai dû choisir un nom de famille.

T'as commencé le porno quand t'avais 18 ans. Comment c'est arrivé ?
Une copine à moi était figurante dans un film, et elle m'a dit combien elle se faisait juste pour montrer ses seins. Ça m'a de suite intéressé, parce que l'argent est un truc qui me motive. Je m'en fous de ce que les gens pensent de moi ; j'ai du bon sens, je n'ai jamais pris de drogue et je suis allergique à l'alcool – j'ai de suite su que j'avais ce qu'il fallait pour réussir dans ce milieu.

Tu ne fumes pas de weed ?
Non.

Tes parents doivent êtres contents. Ils savent ce que tu fais dans la vie ?
Oui, toute ma famille le sait.

Et ils en pensent quoi ?
Ils m'ont dit qu'ils m'aimeraient quoi que je fasse ; ils veulent juste que je sois heureuse et en bonne santé.

C'est mignon, mais ça te fait pas flipper que ton père puisse taper ton nom dans Google et te voir… bosser ?
Dieu merci, il ne sait même pas envoyer un e-mail ! Mais je ne vais pas te mentir, en effet, ça serait super bizarre.

Parlons boulot, d'ailleurs. Le porno c'est plus « difficile » que ça en a l'air ?
C'est beaucoup plus dur, en effet. Les mecs, eux, n'ont que deux consignes : avoir la gaule tout le temps et jouir sur commande. Pour ma part, je ne dois pas juste rester allongée les bras écartés. Il faut que je puisse baiser avec un mec dans n'importe quelle position, sans même qu'il ait besoin de bouger. Parmi les consignes indispensables, avoir beaucoup de salive, être passionnée, aimer parler à la caméra, savoir se vendre, ne pas être tatouée, ne pas être refaite, savoir poser, et être humble sont la moindre des choses pour réussir dans le métier. Je suis là pour baiser comme je ne le ferais jamais ailleurs et, aussi, pour me faire de la maille.

Quels sont les avantages et les inconvénients de ton métier ?
Le plus cool c'est de pouvoir être amoureux de quelqu'un le temps d'une scène, baiser tout en sachant que ce sera fini la demi-heure d'après. J'ai l'impression d'être une horrible salope ! Le pire truc, c'est de ne pas pouvoir prendre de vacances parce qu'il faut toujours être disponible dans ce milieu.

En parlant du milieu, tu t'y es fait des amis ?
J'ai quelques bons potes dans mon agence, Spiegler Girls, mais en général je ne traîne pas avec les gens du porno. Je pense d'ailleurs que c'est ce qui me permet de garder les pieds sur terre.

Et tes autres potes, qui ne sont pas du milieu, ils en pensent quoi de ce que tu fais ?
J'en sais trop rien. Je n'ai droit à aucun traitement de faveur, en tout cas.

Et ta meilleure amie, vous faites quoi quand vous êtes ensemble ?
Elle habite à Miami. J'y ai habité pendant 18 ans. Elle s'appelle Viviana et quand on se voit on va danser, on mate des films, on mange espagnol, on discute ; on est nous-mêmes quoi. C'est cool d'avoir quelqu'un qui sait exactement ce qu'on pense avant même qu'on ait besoin de le dire.

Oui. Je trouve quand même que les filles sont trop dures entre elles.
Je trouve aussi, je n'insulte jamais personne. C'est un manque de respect.

Comme t'es plutôt jolie et que tu as vachement confiance en toi. Tu penses que t'intimides les autres filles ?
Oui ! C'est bizarre parce que je ne me trouve pas si jolie. C'est peut-être ça qui plait en effet, je ne sais pas.

Y'a des jours où je déteste aller bosser. J'imagine que dans ton corps de métier, ça doit être super difficile si t'es genre, un peu fatiguée et que tu dois faire comme si t'étais à fond ?
Je n'ai jamais manqué un tournage, je ne me suis jamais désistée et je suis toujours à l'heure. À moins que je sois mourante j'aurai toujours l'air d'être à fond, peu importe les circonstances.

Est-ce que c'est bizarre de coucher avec des gens beaucoup plus vieux que toi ?
J'ai 19 ans, du coup ce serait illégal de le faire avec des gens beaucoup plus jeunes.

T'arrives encore à prendre ton pied en couchant avec des mecs normaux après avoir été avec des pros ?
C'est difficile, mais si t'aimes vraiment quelqu'un, je crois que ce sera aussi bien.

Tu dois avoir plein de mecs qui te courent après, d'ailleurs. Tu recherches quoi chez un garçon ?
Pas du tout ! Je ne me fais jamais brancher. J'ai toujours demandé à ma mère pourquoi les garçons ne m'aimaient pas. Elle m'a dit que c'est parce que je les intimide. Et puis, je suis beaucoup trop difficile pour pouvoir espérer trouver un garçon qui me plait.

T'as pas le béguin pour quelqu'un ?
Non, mais j'aimerais bien ; ce serait plus simple pour me masturber.

Tu penses que l'on peut être dans le porno et avoir un petit copain en même temps ?
Je pense que c'est possible. Même les mariages sont possibles, mais ça doit être difficile.

T'aimerais avoir des enfants un jour ?
Pas vraiment.

Tu peux nous dire en quoi consiste une journée normale pour toi ?
Je me lève, je tweete, je pense à ce que je dois faire dans la journée si je ne suis pas en tournage, je poste des photos, je bois un café, je m'habille, je poste d'autres photos, je re-tweete, je mange, je vais faire du shopping, je fais du hula hoop, je tweete, je poste d'autres photos, je vais sur les réseaux sociaux, je fais de la musique, je mange, je poste d'autres photos, je me douche, et je tweete encore un peu. C'est assez basique, en fait.

Tu fais la fête, aussi ?
Pas vraiment. Je préfère rester chez moi. Je suis dans le camp des losers.

Tu fais quoi quand t'es triste ou que tu te sens seule ?
Je crois que personne ne m'a jamais vu énervée. Je suis super passive, j'ignore juste les choses qui m'énervent et je ne me sens jamais seule parce que de toute façon, il y a Internet.

Avant d'être dans le porno, t'avais déjà embrassé une fille ?
Bien sûr que oui ! C'était même le meilleur truc à faire au lycée pour attirer l'attention des garçons.

C'était comment ta première fois ?
Comme toutes les premières fois de jeunes lycéens, je crois.

Un avis sur les seins refaits ?
J'adore mes seins. J'ai de la chance d'en avoir d'aussi beaux, mais dans très, très longtemps je vais peut être devoir me les faire refaire. Sait-on jamais.

T'as un conseil pour les filles de ton âge qui se sentent mal dans leur peau ?
Mmh, voyons voir. Vous êtes encore jeunes et votre corps est en train de changer. C'est normal. Tiens, moi par exemple, mes seins grossissent de jour en jour, je m'affine toujours, je perds peu à peu mon ventre de bébé. Je me demande bien à quoi je vais ressembler la semaine prochaine.

Je suis sûre que tu seras toujours très bien. Rien à voir mais j'ai pas mal aimé l'intrigue de ton dernier film, Portrait Of A Call Girl. Il y a une citation de Sartre, à un moment. C'était comment le tournage ?
C'était génial. Tout le monde est trop cool chez Elegant Angel, que ce soit les réalisateurs, les maquilleuses, les hôtesses ; ils sont tous adorables. C'est ma boîte de production favorite, donc tourner avec eux a été un véritable honneur, et surtout un plaisir. J'ai pleuré, j'ai foutu un coup de poing à un miroir, je me suis flagellée, j'ai couru dans le désert, j'ai pleuré un peu plus. Ce film m'a permis de me transcender en tant qu'actrice et j'en suis fière.

Je ne regarde jamais de porno. Une fois, avec une copine, on est aller chez un mec, il a mis Edward Aux Mains De Bites (Edward Penis Hands, en VO) et on s'est cassées. Y'a des films « bien », des fois ?

Bien sûr, Portrait Of A Call Girl évidemment. Sinon t'as Digital Playground qui font des films de très bonne qualité, New Sensations et leur série « Romance », ou sinon, t'as d'autres mecs qui font aussi des parodies pas mal du tout. Qui n'a pas envie de voir un remake porno des Simpsons ?

Ouais c'est vrai, qui ? Cool, merci beaucoup !