FYI.

This story is over 5 years old.

Nos amis scandinaves souhaitent interdire la circoncision

Ils considèrent qu’il s’agit d’une mutilation génitale, au même titre que l’excision. Ainsi, en 2011, l'hôpital pour enfants de Reykjavik a complètement cessé de découper des prépuces.
4.12.13

Selon nos confrères des pays nordiques, la circoncision est comparable à une mutilation génitale et essayent donc de bannir cette pratique. Les représentants du Danemark, de la Suède, de l'Islande, la Finlande, la Norvège et le Groenland se sont récemment donné rendez-vous en Norvège en compagnie de tous un tas de docteurs et de chirurgiens, tous d'accord sur un point : lutter pour le droit à disposer de son prépuce.

Lors d'une campagne menée en septembre, ils ont compris que cette pratique était en conflit avec la Convention relative aux droits de l'enfant, qui précise que « les enfants devraient avoir le droit d’exprimer leur avis et d'être protégé des rituels traditionnels qui pourraient mettre en danger leur santé ».

En d'autres termes, les garçons devraient attendre d'être suffisamment âgés pour décider de ce qui adviendra de ce bout de peau élastique qui leur recouvre le gland. Tout a commencé lorsqu'un islandais de 16 ans a demandé à ses parents s'ils avaient le droit de le circoncire quand il était bébé. Cette question a attiré l'attention de la médiatrice des enfants islandais, Margaret Maria Sigurðardottir :

« Certains des professionnels de la santé les plus réputés d’Islande – qui est signataire de cette déclaration des pays du Nord – croient que l’acte de circoncire une personne incapable d’indiquer son consentement réel, s’il est pratiquée dans un but autre que médical, viole les principes moraux de la médecine, m’a raconté Margaret au téléphone. Par conséquent, ils ont refusé de pratiquer une telle intervention. »

Le service de pédiatrie de l’hôpital de Reykjavik a complètement arrêté la circoncision de petits garçons en 2011.

Le rabbin Berel Pewzner, basé à Reykjavik, estime que la circoncision rituelle devrait être maintenue :

« Je suis fermement opposé à une telle interdiction », m’a expliqué le rabbin Pewzner, personnage important de la communauté juive islandaise qui compte une centaine de membres dans ce pays sous-peuplé. « La circoncision rituelle des mineurs subit de plus en plus d’attaques en Scandinavie, autant par les laïques de gauche que les partisans de droite qui redoutent l’immigration issue des pays musulmans », m’a-t-il expliqué.

« Comment un gouvernement peut-il interdire un rituel sacré alors qu'il est sans danger ? »

Bien qu'il s'agisse d'une intervention qui aille dans le sens de l’hygiène, elle n'est pas sûre à 100 %. Une sage-femme anglaise a récemment été déclarée coupable de négligence lors d'une circoncision ayant causé la mort d'un nourrisson âgé de 4 semaines.

À côté de ça, le Dr Brian J Morris, professeur à l'université de Sydney, a fondé le site Circinfo, mettant à disposition un certain nombre de documents ; parmi eux, une liste publique des cliniques pratiquant la circoncision.

Parmi ses avantages, la circoncision est louée pour réduire le risque de transmission du virus HIV et du PHV, et pour offrir une « augmentation du plaisir sexuel, puisque les femmes semblent préférer un pénis circoncis pour l'apparence, l'hygiène, l'augmentation du contact pénien-vaginal, la stimulation, et qu’un pénis circoncis offre une meilleure endurance au cours des rapports sexuels », écrit Dr. Morris dans Le Sexe et la Circoncision : ce que chaque femme doit savoir. « Chacun de ces facteurs peut augmenter la probabilité, pour la femme, d'atteindre l'orgasme. »

La circoncision religieuse est pratiquée quasiment partout. Très populaire parmi les groupes tribaux africains, elle est connue pour symboliser un rite de passage, le moment où le garçon devient un« guerrier ». C'est aussi une souffrance masculine offerte symboliquement en contrepartie des menstruations, de l'accouchement, voire de la douleur ressentie lors premier rapport sexuel – elle sert aussi à dissuader les adolescents de se masturber.

Beaucoup d'hommes gardent de très bons souvenirs de leur circoncision. L'anglais Dan Ricketts s'est fait circoncire pour ses 21 ans à la Custom House Surgery, à Londres. Il a fièrement raconté les détails de l'intervention et de sa guérison sur son site Internet (en postant aussi beaucoup trop de photos).

Pendant ce temps, d'autres se sont fait circoncire après 20 ans et l'ont regretté. Un blog appelé CircRegretStories explique pourquoi c'était « la pire des décisions ». « Avant, j'étais capable de me masturber et c'est ce que je faisais, très souvent, explique un homme. Et maintenant, il m'est très difficile de le faire sans prépuce et je suis très en colère. »

Certaines célébrités ont exprimé leur opinion et leur ressenti sur le fait d'être circoncis – Ben Affleck, John F. Kennedy et Jacques Derrida qui, en dépit du fait qu'ils fussent juifs, n'ont pas circoncis leurs fils.

D'autres sont restés dans l'entre-deux. Un américain de 34 ans a vu sa peau se régénérer. « Compte tenu de sa distension, je songe à me faire circoncire une seconde fois », a-t-il ainsi confié.

Pas de changement immédiat prévu pour prédire une interdiction. Cependant, les pays nordiques espèrent encore rendre illégale cette pratique, qu’ils apparentent à une mutilation.

« La circoncision des jeunes garçons est une question importante pour nous, dans la mesure où c'est une pratique irréversible et douloureuse pouvant causer de sérieuses complications, m’a ainsi expliqué Margaret. Le but n'est pas de punir les parents, mais plutôt de les initier aux droits de l'enfant. »

@nadjasayej

Plus de petits bouts de peau excédentaire :

IMBALU : LA FÊTE DE LA CIRCONCISION EN OUGANDA

KHITANAN MASSAL 3000 : LE FESTIVAL INDONÉSIEN DE LA CIRCONCISION

FAITES REPOUSSER VOTRE PRÉPUCE !