Chez « Abou Hayoub », l’inébranlable kebab de Raqqa