« Chez Walczak », le bistrot caché de celui qui boxait avec les plus grands