Carême, le chef qui a sauvé la France d’un combat perdu d’avance