À Calais, vent de panique sur les croisières de la picole