Pendant une semaine, j'ai laissé le robot de Gmail répondre à mes collègues