Alexandre Loukachenko

  • La schizophrénie biélorusse en images

    Les cicatrices douloureuses et les grands récits historiques sont les deux leviers utilisés par le gouvernement afin de préserver un semblant d'unité nationale.

Publicité