Luc Saucier

  • Délits d'initiés

    Le marché de l'art contemporain c'est comme le cricket : on ne connait ni les règles, ni les athlètes, ni les matchs référence.

Publicité