Marianne Chargois

10.15.18

Avec la travailleuse du sexe qui a réalisé un docu sur le travail sexuel

« On est toujours pris entre l’image de la salope et l’image de la victime. Le réel ne correspond ni à l’un ni à l’autre. »