Nathalie Ménigon

  • L’éternelle dépolitisation du crime politique féminin

    Une femme qui prend les armes déroge aux normes qui lui sont assignées. De la presse à la salle d’audience, en France, toujours sous emprise et jamais volontaires, les revendications des criminelles politiques sont éclipsées au profit des stéréotypes.

Publicité