Bienvenue chez Boombox, le magasin de vinyles tenu par des flics infiltrés

Pour le quartier, c'était un disquaire équipé d’un studio d’enregistrement. Pour la police britannique, c'était la base de l'opération Peyzac.

Publicité
Publicité
Publicité