J’ai voulu transmettre le VIH de manière intentionnelle – et consentie

Rescapé du chemsex, Jérémie s’est adonné durant 20 ans aux « plans plombe », des relations sexuelles non protégées aux bras d’hommes brûlants de réaliser leur fantasme : contracter son virus.

Publicité
Publicité
Publicité