VICE Student Guide

Comment s'est sapée la nouvelle promo de l'Académie d'Anvers pour la rentrée

« Regarde mes chaussures, ce sont des fausses Margiela ! »

par Arkasha Keysers; photos Arkasha Keysers
18 September 2019, 1:04pm

VICE plonge dans la vie étudiante. Plus d'articles dans le VICE Student Guide.

Iels sont encore incapables de citer ne serait-ce qu’un seul nom de rue à Anvers, mais connaissent déjà toutes les générations de créateur·ices de mode. En ce premier jour de l’année à la mondialement connue Académie de mode d’Anvers, VICE interroge la nouvelle génération d’étudiant·es sur leurs attentes et leurs inspirations.

Kin Sum et Wei Lin (Chine)

1568799019648-Kin-Sum-en-Wei-Lin

VICE : Hey les gars, vous vous êtes connus à Huangzhou. Pourquoi venir étudier à Anvers ?
Wei : Ma dernière école à Milan était beaucoup plus orientée vers le commercial. À Anvers, je veux surtout me développer créativement.
Chin : J'ai étudié l'art à Londres l'année dernière, mais tout devait se faire vite. C'était tout le temps très intense et j'avais du mal à me concentrer. Je pense que la Belgique me convient mieux.

Vous aimez les designers belges ?
Wei : Les Six d'Anvers sont bien connus, en Chine aussi. L'année dernière, un étudiant chinois a obtenu son diplôme ici, Sensen Li, et il est maintenant très célèbre en Chine. Je pense que c'est une école assez difficile.
Chin : J'aime beaucoup Raf Simons, c'est mon designer préféré.

Qu'est-ce que tu portes aujourd'hui ?
Wei : Je porte une chemise Pronounce; c’est une marque chinoise. Le designer a obtenu sa maîtrise à Malanconi en Italie. Je le sais parce que j'aime beaucoup la chemise. J’ai un pantalon et des chaussettes Uniqlo, et des Birkenstocks. Ça se prononce comment au fait?
Chin : Mes chaussures sont de Martin Margiela et mon pantalon est d'un designer chinois. J'ai acheté ma veste dans une friperie en Australie et cette chemise à Hong Kong; c’est une marque de streetwear.

Sara (France)

1568799700299-Sara3

VICE : Pourquoi avoir choisi Anvers, Sara ?
Sara : Je viens de Paris et j'ai étudié les arts visuels à Biarritz. Par la suite, j'ai vraiment voulu partir à l'étranger, parce que mes anciennes écoles n'étaient pas aussi ouvertes d'esprit. J'ai suivi une éducation artistique très théorique. À Paris, faut avoir l'air net; on ne peut pas s'habiller très excentrique aussi facilement. Ici, l’école est vraiment géniale. Puis j’admire pas mal de ses ancien·nes élèves, comme Martin Margiela.

Ce nom a été souvent mentionné, qu'est-ce qui rend Margiela si spécial ?
Margiela traite la mode de manière conceptuelle. Il a un style avant-gardiste et il déconstruit les vêtements. Je trouve ça intéressant.

Qu'est-ce que tu portes aujourd'hui ?
Un vieux manteau avec une fausse fourrure et un sac que j'ai fait moi-même. C'était un manteau à la base. Mon pantalon est génial; tu peux manger autant que tu veux, il s’étire avec toi. Et mes chaussures sont vintage, tout droit sorties des années 1990.

Noah (Belgique)

1568802436903-Noah

VICE : Noah, pourquoi avoir choisi Anvers ?
Noah : En tant que Belge, tu connais l'histoire de l'école et des Six d'Anvers. Beaucoup de personnes inspirantes ont obtenu leur diplôme ici. Tu peux vraiment y développer ta créativité. C'est tout simplement l’une des meilleures écoles de mode.

Qu'est-ce que tu portes aujourd'hui ?
Je porte un pantalon en laine et un T-shirt. Mes bottes et ma veste sont d'Ann Demeulemeester.

Tu peux te payer du Ann Demeulemeester en tant que jeune étudiante ?
Je reçois toujours de l'argent de mes parents, mais pas assez pour de tels achats. J'ai acheté ces bottes, puis j’étais fauché tout l'été. D'habitude, je dépense tout mon argent d'un coup. Le manteau, c’était un cadeau.

Pourquoi es-tu allée en l'école de mode ?
Mes parents sont tou·tes deux designers, dans le secteur automobile et dans le secteur industriel. Iels ont toujours attaché une grande importance à l'esthétique. C'est ce qu'on m'a transmis.

« L'atmosphère belge m'inspire. C'est toujours un peu inconfortable ici ».

Qu'est-ce qui t’inspire ?
L'atmosphère belge. Tout le monde fait son truc ici. Il y a quelque chose de comique, d'étrange, même d'absurde parfois. De la musique à la vie, en passant par les films… tout est un peu spéc’, probablement parce que les gens sont un peu fermés sur eux-mêmes.

Guillaume (Belgique)

1568799360625-Guillaume

VICE : Guillaume, tu viens de Bruxelles. Pourquoi venir étudier à Anvers ?
Guillaume : Je trouve l'approche d'Anvers très intéressante. Ici, il s'agit de dessiner et de concevoir des concepts d'une manière créative. C'est aussi une école très internationale. Je trouve ça enrichissant de rencontrer d'autres cultures ici.

Tu portes quoi aujourd'hui ?
Un pantalon kimono japonais vintage, des sandales, une veste en cuir et un débardeur Raf Simons. J'ai acheté le sac à Bruxelles. Et cette veste appartient à ma nouvelle amie Sara. J'avais froid aujourd'hui.

Antonia en Andrej (Allemagne et Angleterre)

1568802214129-AndrejAntonia

VICE : Hey Andrej et Antonia, d'où viennent vos inspirations ?
Andrej : J'ai grandi entouré d'art, parce que mes parents sont collectionneur·ses. Mais en fait, on peut trouver l'inspiration partout.
Antonia : Je lis beaucoup, sur internet et sur les forums. 4chan est une grande source d'inspiration.

1568802259142-Andrejs-Jimmy-Choos-Antonias-nep-Margielas

Qu'est-ce que vous portez ?
Andrej : Je sui en Hermès et Uniqlo aujourd'hui et mes chaussures sont de Jimmy Choo.
Antonia : Moi mes vêtements viennent tous d’une boutique de charité. Regarde mes chaussures, ce sont des fausses Margiela! Elles sont superbes, on dirait des chaussures de ballet!

Anneleen (Belgique)

1568802316787-Anneleen

VICE : Salut Anneleen, combien y a-t-il de Belges dans ta classe cette année ?
Anneleen : On doit être une quinzaine de Belges sur plus de septante étudiant·es.

Pourquoi avoir choisi l’Académie d’Anvers ?
En fait, je m'intéresse beaucoup à la mode depuis mon enfance. J'ai fait deux ans dans l’enseignement secondaire puis je suis passée à l’enseignement artistique afin de pouvoir y étudier la mode. Cette orientation et ces écoles ont été mes objectifs depuis le début.

Tu portes quoi aujourd’hui ?
Je porte un top Ann Demeulemeester et une chemise en cuir d'un magasin de seconde main. Ça matche avec mes bottes en cuir. Mon pantalon est simple. Ici, on doit beaucoup travailler, alors j’opte pour quelque chose de facile à porter.

Ne ratez plus jamais rien : inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et suivez VICE Belgique sur Instagram.