Identité

À la rencontre des plus jeunes ultras du football belge

Âgés de 13 ans en moyenne, les petits Limbourgeois du Lanaken Youth savent comment instaurer le chaos.

par Sam van Raalte; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
10 February 2020, 10:16am

Photos : David Meulenbeld 

Un petit groupe d'enfants se tient sur la ligne de touche du terrain de foot de Lanaken, dans le Limbourg. Mais ils ne regardent pas le match : leurs yeux sont fixés sur les tribunes, où des enfants un peu plus âgés (11 à 16 ans) font du vacarme. Ils allument des engins pyrotechniques, frappent sur des tambours et sautent de joie en criant pour encourager leur club, le Lanaken VV. Ils font partie des Lanaken Youth, le plus jeune groupe ultras en Europe.

1579531354830-Lanaken-Youth-20

Le Lanaken VV ne joue pas au niveau national, bien au contraire : il squatte les tréfonds du football amateur belge. Mais ces jeunes s'en moquent. Ils allument des fumigènes, crient dans des mégaphones et portent des t-shirts « Lanaken Ultras ». Surtout, ils transforment chaque match à domicile en une fête.

Après être tombé sur leur compte Instagram en décembre dernier, je leur ai envoyé un message pour leur demander si je pouvais participer à un match. Ils ont adoré l'idée et m'ont conseillé de venir en janvier, moment où ils avaient l'intention de « semer le désordre ».

Le jour du match, le parking de Lanaken VV est rempli de voitures, également garées sur les pelouses environnantes. Des gens de tous âges se retrouvent dans le club-house. Mais les Lanaken Youth sont déjà dans les tribunes. « Attention, ces jeunes sont de vrais fanatiques », me prévient un vieil homme.

1580471117547-1579531395540-Lanaken-Youth-1
Les guichets du stade.

Mais je suis accueilli par trois garçons avec de grands sourires. Ils se présentent comme étant Doriano, Dante et Diaz. Doriano a 16 ans et est considéré comme le chef du groupe. « On attend quelques personnes de plus. On est une dizaine en tout », dit-il. Les autres arrivent avec leurs sweats à capuches, leurs masques et leurs baskets, tels des versions miniatures des ultras adultes. Un T-shirt du groupe, avec le logo Fred Perry dessus, est suspendu au-dessus de la balustrade dans les tribunes.

Pendant que les autres s'affairent à préparer les tambours et les feux d'artifice, Doriano explique que le groupe s’inspire des célèbres supporters d'une équipe voisine, le KRC Genk. Les trois garçons voulaient créer quelque chose de similaire avec leurs amis. « Crier, faire les fous : on est comme ça », dit Dante. Les Lanaken Youth n'ont pas de rivaux. Aucune autre équipe amateur n’a autant de supporters fanatiques en Belgique.

1579531433312-Lanaken-Youth-45
Les Vanaken Ultras.

Les enfants travaillent dur, notamment sur la fabrication de leurs propres banderoles. Ils paient également la peinture, les mégaphones et les feux d'artifice en faisant la vaisselle. Ils ont obtenu le tambour gratuitement après avoir mis une annonce dans le journal local. Jusqu'à présent, leur plus gros coup a été d'allumer un tas de fusées éclairantes en même temps pendant un match. « Tout le monde en parlait à Lanaken », dit Doriano.

Il est temps pour les joueurs d'entrer sur le terrain. « Chaos ! » crie Diaz. Les feux d'artifice et les fusées éclairantes partent, tandis que les autres crient : « On vient de Lanaken ! » dans leurs mégaphones à un volume assourdissant.

1579531449449-Lanaken-Youth-30

Alors que le match commence, Diaz et un autre garçon avec un masque de clown continuent de crier dans les mégaphones. De l'autre côté du terrain, des membres plus âgés du club et des supporters de Lanaken VV regardent paisiblement le match.

« Je suis en train de perdre ma voix ! Est-ce que quelqu'un peut aller chercher de l'eau ? » demande Dante au bout d'un moment. L'un des garçons l'emmène au club-house. Les adversaires du FC Racing Boxberg prennent l'avantage avec un but en début de match, mais les garçons semblent complètement imperturbables. Ils applaudissent lorsque leur équipe marque le but égalisateur. Le groupe devient fou, surtout Diaz, qui court partout comme s'il était en feu. Quelqu'un allume d'autres fumis.

1579531523134-Lanaken-Youth-24

Alors que le match se poursuit, des enfants qui ne sont pas membres des Lanaken Youth regardent ces derniers avec envie. « C’est beau, ce qu’ils font. C’est pour eux que je suis venu », dit un enfant nommé Sam. Âgé de 10 ans, il n’a pas été accepté dans le groupe car il était trop jeune. « Ils sont très stricts. Peut-être que je pourrai les rejoindre plus tard. Mais je ne leur en veux pas. Ce sont des mecs cool. »

Vers la fin de la première mi-temps, une vague de joie déferle sur le groupe. Jay, un jeune de 11 ans qui est clairement un favori des Lanaken Youth, est arrivé. À bout de souffle, il explique qu'il a dû dîner avec sa famille, puis se met à délirer au rythme du tambour. Le père du gardien de but remplaçant du Lanaken VV s'avance vers les gradins. « Ils sont bien, n'est-ce pas ? dit-il. Ils mettent de l'ambiance. »

1579531468621-Lanaken-Youth-11
Le tambour dégoté via une annonce dans le journal local.

Finalement, le score est de 3-3. Puis le Lanaken VV obtient un coup franc pendant le temps additionnel. « Si celui-ci entre, mec ! » dit Diaz. Ils ont compris. Les Lanaken Youth courent sur le terrain en criant. Ils se serrent dans leurs bras et chantent dans leurs mégaphones.

Après le match, les joueurs du Lanaken VV remercient le groupe à plusieurs reprises pour leur soutien. « Ces jeunes gars sont toujours là, dit l'un des joueurs. Ils sont géniaux. » Les Lanaken Youth se rendent au vestiaire des joueurs pour faire la fête. Ils commencent à chanter quelques chansons et les joueurs se joignent à eux : « Lanaken VV olé olé ! »

Tandis que les joueurs montent le volume des haut-parleurs et commencent à ouvrir des bières, les Lanaken Youth retournent aux stands pour nettoyer. « Merci d'être passé », me dit Dariano. Quant à moi, je les remercie pour ce moment formidable. Les Lanaken Youth sont petits à bien des égards, mais leur vibe est immense.

Plus de photos ci-dessous :

1579531533931-Lanaken-Youth-22
1579531486935-Lanaken-Youth-7
1579531373572-Lanaken-Youth-26
1579531670534-Lanaken-Youth-48
1579531684442-Lanaken-Youth-51
1579531569831-Lanaken-Youth-66
1579531585464-Lanaken-Youth-68

1579531621786-Lanaken-Youth-72
1579592035514-Lanaken-Youth-25
1579531605530-Lanaken-Youth-71
1579531640955-Lanaken-Youth-10
Le T-shirt officiel des ultras de Vanaken.
1579592115610-Lanaken-Youth-32
1579531655362-Lanaken-Youth-21
1579531698611-Lanaken-Youth-65
1579531713823-Lanaken-Youth-23

Suivez VICE Belgique sur Instagram.

Cet article a été publié sur VICE NL.

Tagged:
Football
ultras
Belgique