Drogue

Et si je donnais du CBD à mon chien ?

Oh oui, quelle bonne idée.

par Dana Smith
06 July 2018, 1:59pm

Photo : Guillaume Blot

Cet article a été initialement publié sur TONIC US.

La nébuleuse des compléments alimentaires a trouvé sa nouvelle star : le CBD. Études scientifiques et récits personnels semblent tous converger dans le même sens : les bienfaits potentiels du CBD surpasseraient ses quelques effets secondaires. Les produits de grande consommation ont déjà leur version au cannabidiol, des crèmes de jour à la bière en passant par le chocolat, le déo, autant de produits qu'un journaliste a d'ailleurs testé pour VICE France.

Mais la vraie nouveauté, c'est qu'il existe désormais des croquettes pour chien. Tout à fait. Des croquettes. On est en 2018, le CBD est une épopée inclusive, Chipie aura sa dose comme tout le monde. Mais Chipie va-t-il apprécier ?

Les effets du CBD sur les chiens sont encore moins documentés que chez leurs amis bipèdes, mais une chose semble sûre : le produit serait sans danger. On peut donner du CBD aux animaux pour apaiser leurs angoisses, calmer la douleur, prévenir l’épilepsie. La plupart des chiens réagissent plutôt bien au traitement, mais cela dépend du caractère de la bête.

Un labrador boiteux se remet à gambader, un teckel dépressif reprend goût à la vie : ces guérisons comportementales sont les seules qui permettent d’affirmer si oui ou non le produit est efficace. Le CBD peut solliciter jusqu’à 65 éléments chimiques dans le corps et le cerveau, parmi lesquels les capteurs de sérotonine chargés de réguler angoisses et dépression.

Neuroscientifique à l’Université de Washington, Joshua Kaplan est spécialisé dans les vertus thérapeutiques du cannabis : « Le dosage du CBD est d’autant plus essentiel qu’il peut affecter diverses zones de notre organisme. Par exemple, il est admis qu’une dose faible ou modérée de CBD suffit à soigner l’anxiété et la dépression, mais pas l’épilepsie. Et il va sans dire que la dose nécessaire à traiter l’épilepsie n’est d’aucun secours pour l’anxiété et la dépression. Il s’agit d’être précis. »

Mais qu’on se rassure, il n’existe aucun risque avéré en cas de prise trop élevée, ni pour nous, ni pour Chipie, car le CBD n’est ni toxique, ni psychoactif. À trop forte dose, le THC peut en revanche être toxique pour nos compagnons à quatre pattes, avec un risque de pensées suicidaires et de paranoïa aiguë.

Vétérinaire neurologue à la Clinique Pédagogique d’État du Colorado, Stephanie McGrath fait partie des rares chercheurs préoccupés par les effets du CBD sur les chiens. Elle confirme l’absence de danger et la plutôt bonne assimilation du CBD chez les chiens. Mais attention : il est essentiel de vérifier à deux fois la teneur en THC du produit avant d’en glisser dans ses Frolic.

Fondatrice et PDG de la marque phare de croquettes au CBD Treatibles, Julianna Carella suggère de prévoir un milligramme de cannabidiol tous les 4,5 kg de chien. Ce qui devrait nous inquiéter avant tout, c’est la provenance du produit et sa teneur en pesticides : « C’est un marché sauvage, personne ne sait comment ça se passe, et ça me fait flipper. »

Carella n’a pas tort : les contrôles sur la production, le marketing et la vente du CBD sont très faibles. Selon elle, ses produits sont préparés dans une grande cuisine industrielle conçue à cet usage. Ils en sortent tous chauds tous bons, estampillés « aptes à la consommation ». Comme on pouvait s’y attendre, il existe d’autres marques moins connues de friandises canines au CBD, avec une production basée dans des cuisines bien plus exiguës et très peu surveillées : dans ces cas-là, difficile de savoir ce que contient le goûter au cannabidiol du golden retriever familial…

McGrath conseille donc de demander un certificat d’analyse à chaque fois qu’on achète un de ces produits. « Je ne peux que vous suggérer d’être très regardants en ce qui les concerne les sources, ingrédients et lieux de production de ces aliments. Sinon, ces marques seraient bien capables de vous embobiner… Jusqu’à ce qu’il soit trop tard, et que tout ce qu’il vous reste à offrir à votre ami si fidèle, c’est un trou au fond du jardin. »

Tagged:
Weed
MARIJUANA
THC
douleur
animaux
supplements
anxiété
Epilepsie