Publicité
Culture

Zwangere Guy pisse sur la mère de Jan Jambon et embrasse la sienne

« La semaine dernière. J'ai revu ma mère pour la première fois depuis cinq ans. Et là, boum : les larmes. Ça ne m'était encore jamais arrivé. »

par Wouter van Dijk
15 January 2020, 10:07am

Dans notre interview Rock-'n-roll avec Zwangere Guy, on a posé les questions qu'on peut difficilement placer dans une interview normale mais dont tout le monde voudrait quand même avoir une réponse. Tant qu'on y est, on a essayé de voir si l'esprit rock'n'roll existait encore.

VICE: C'est quoi le plus gros truc que t'as démoli ?
Zwangere Guy: Une maison. Avant je travaillais dans le bâtiment. Mon patron ne voulait pas me payer depuis deux mois. Avec une grue et une bétonnière, j'ai démoli la moitié d'une maison. Mon père m'a dit : « S'il ne te paie pas maintenant, tu casses un truc. » Je l'ai un peu trop pris au sérieux. Il ne m'a jamais payé.

Si tu mourrais demain, qui ferait mieux de ne pas venir à ton enterrement ?
Dries Van Langenhove, Theo Francken, Filip Dewinter. Tous des politiciens d'extrême droite en Belgique. Je les emmerde. Je trouve qu'ils n'apportent rien à la société. Ils ne font que nous diviser. Assez sur la politique. Je pisse sur leur mère, c'tout.

La dernière fois où tu t'es dit : « Je ne vais plus jamais boire » ?
Dernièrement j'ai eu une gueule de bois de deux jours. Ça rigole pas, ça fait vraiment mal. Se réveiller. Pas se lever. Commander un Uber Eats. Se rendormir jusqu'à 17h - 18h avec un mal de crâne. Et le soir, encore un Uber Eats, mec. Rien à foutre.

Tu serais prêt à sacrifier ton premier enfant pour revivre lequel de tes concerts ?
Ancienne Belgique, cette année : 2019. Si j'en avais deux, le 29 mars. J'y ai joué deux fois. Tant pis, qu'ils crèvent. L'Ancienne Belgique c’est un peu comme le Paradiso ici, à Amsterdam. C'était la première fois que mon concert était sold-out là-bas. J'y avais aussi travaillé avant comme barman, plongeur et cuisinier. J'ai tout vu dans la maison. Deux ans plus tard, je me marre avec mes ex-collègues parce que je suis là. C'était cool.

La dernière fois que t'as chialé comme une madeleine ?
Mec, la semaine dernière. J'ai revu ma mère pour la première fois depuis cinq ans. Et là, boum : les larmes. Ça ne m'était encore jamais arrivé. Je pense que c’était de la joie, donc c'est hyper différent de la tristesse. Le soir on a bien mangé dans un très bon restaurant. Je savais qu'elle aimait le poisson. Donc j’ai réservé le meilleur restaurant de poisson de la ville. Ma soeur était là aussi. C'est elle qui nous a un peu réuni·es. C'était un très beau moment. Je vois des gens perdre leurs parents. Imagine, ta mère tombe malade, et t’attends ce moment-là pour la revoir… ou tes parents… Alors tu te dis : « Bon, je ne vais pas continuer à faire le têtu. » Elle est en bonne santé, on devrait peut-être en profiter.

Dans « Gorik Pt.1 », Zwangere Guy raconte sa relation avec sa mère.

La dernière fois que t'as vu rouge ?
La semaine dernière, à cause d’un pauvre type. Dans le bar où je vais tout le temps, un gros débile… Il s’appelait Jelle… D’ailleurs je pisse sur ta mère et sur toi, t’sais bien. Il m'a balancé une bière remplie dans la gueule. J’ai dû le tabasser. Je l'ai pas fait dans le bar. Je l'ai mis dehors et puis je lui ai mis sur la gueule au coin de la rue. J'avais rien fait, je te jure. Bon, peut-être que j'étais chiant. Mais vraiment, j'avais rien fait. Putain de gosse de merde. Le titre de cette vidéo c’est : « Jelle est un gosse de merde »

La dernière fois qu'on t'a dit qu'on était fièr·e de toi ?
Jelle, semaine dernière quand je lui ai cassé sa gueule : « Je suis fier de toi. Je suis fier ». Non, je sais pas. Semaine dernière, ma mère. Sérieux. Pour ma musique. Là, elle a pu me le dire en face... Je t'aime maman.

Suivez VICE Belgique sur Instagram.

« Brutaal » est dispo en streaming.

Tagged:
Hip-Hop
Rap
Belgique
Bruxelles
zwangere guy