Le « mewing » : la technique orthodontique de niche qui envahit YouTube

Les vidéos sur « la posture de la langue » et sur la manière dont elle peut améliorer la forme du visage ont connu un pic de popularité au cours des derniers mois.

|
13 mars 2019, 10:11am

Si vous passez beaucoup de temps sur YouTube, vous avez peut-être remarqué une nouvelle sorte de vidéos : les YouTubers prétendant avoir modifié la forme de leur visage via quelque chose appelé mewing (littéralement « miaulement », mais vous le verrez, ça n'a rien à voir).

Le Coventry Telegraph a dépeint ce phénomène comme « un nouvel engouement pour la santé » prenant le contrôle de YouTube et d'Instagram. Les adhérents affirment que la technique - qui consiste essentiellement à coller sa langue contre son palais - peut faciliter la respiration et soulager les douleurs musculaires de la bouche, tout en aidant à définir le contour de votre mâchoire et à aligner les rangées supérieure et inférieure de vos dents.

Mais il existe un problème (non, deux en fait) avec la définition du Telegraph : de un, le mewing n’est pas franchement une nouveauté, et de deux, il est principalement populaire depuis un certain temps sur les forums incel et dans les sous-cultures hyper-masculines d’Internet. Pourtant, ils ont raison sur un point : sa popularité a littéralement explosé au cours des derniers mois et des centaines de vidéos consacrées à cette technique orthodontique alternative ont fait leur apparition, avec des titres racoleurs tels que: « COMMENT J'ai changé ma structure osseuse faciale avec le MEWING plus de double menton », et « Comment utiliser une posture de langue correcte peut vous rendre plus attrayant et en meilleure santé. »

Austin, âgé de 22 ans et connu sous le nom d'AstroSky auprès de près de 25 000 abonnés, est l'un de ceux qui documentent les plus assidument cette technique. Il a commencé à en parler il y a environ dix mois, mais avait déjà commencé à le pratiquer lui-même à l'âge de 16 ans, craignant de ne pas pouvoir respirer correctement par le nez. « Je vais être honnête, je soufflais beaucoup, explique-t-il. C’était dû à un mélange de plusieurs problèmes : j’avais du mal à respirer par le nez et mon visage allait dans le sens de la longueur.

Il a donc fait ce que ferait n'importe quel adolescent de 16 ans et a cherché une solution à ses problèmes. Finalement, il est tombé sur le travail d'un orthodontiste britannique, le Dr Mike Mew. « J'ai juste appliqué ses conseils », a-t-il déclaré. « Je me suis dit que je n'avais rien à perdre. »

Selon le Dr Mew, vous pouvez améliorer ce type de problèmes en gardant votre langue collée sur votre palais, position appelée « proper tongue posture ». C'est ce que Austin a fait - et selon lui, ça aurait bel et bien modifié son visage.

« Au fil des ans, mes parents me demandaient si je perdais du poids et s'interrogeaient à propos des changements sur mon visage », dit-il. « Je me rappelle qu'un jour, en jouant à un jeu vidéo avec mon frère, il m'a regardé étonné et s'est exclamé : Mais que t'est-il arrivé à la mâchoire ? »

En regardant ses vidéos, il ne fait aucun doute qu'Austin a maintenant la mâchoire carrée. La vignette de sa vidéo « Why mewing is important to all!! » montre un « avant » et un « après », bien qu'il soit difficile de dire si son visage a changé à cause de la technique, ou simplement parce qu'il a vieilli.

« Je n'aime pas faire de publicité », dit-il. « J'expose juste ma propre expérience. »

how to mew
La vignette de la vidéo d' Austin "Why mewing is important to all!!"

Beaucoup de vidéos d'Austin - et beaucoup de vidéos du genre - se concentrent sur les bases et les explications de cette technique. Austin propose même des séances de coaching via Skype. Pour comprendre comment nous sommes arrivés dans un monde où les YouTubers donnent des conseils d'orthodontie, il est préférable de commencer par interroger le Dr Mew lui-même, qu'on pourrait appeler The Original mewing YouTuber. Sa chaîne 'Orthotropics' est disponible depuis 2012 et diffuse des centaines de vidéos à ce sujet.

« En affirmant que peu de gens dans le monde moderne ont acquis le plein potentiel génétique de leur développement facial, je mets en avant un point très controversé », me dit-il.

On supposerait vite que c'est le Dr Mew qui a inventé le terme « mewing », mais ce n'est pas le cas. « Je ne sais absolument pas d'où ça vient », me dit-il. « Je commence seulement à le remarquer dans les commentaires sous les vidéos. »

Le Dr Mew a également remarqué que certaines personnes, comme AstroSky, reprenaient des éléments de ses théories et les appliquaient. Au début de la diffusion de ces vidéos, il a contacté d'autres YouTubers et les a encouragés. « Je ne possède rien, cette théorie n'est pas à moi », dit-il. « En principe, je pense que l'information devrait être gratuite, et ce n'est qu'en créant une communauté que nous pourrons proposer des idées et créer des bases factuelles. »

Mais cette tendance au mewing n'est pas arrivée sans critiques. Tout d’abord, ceux qui l’ont appréciée en premier lieu étaient membres de la sous-culture incel « looksmaxing », qui désespéraient de ne pas avoir une mâchoire carrée. Selon un article de VICE, ce groupe se définit comme : « utilisant des pratiques consistant à améliorer son apparence en passant par des méthodes allant de l’achat de plus beaux vêtements à la reconstruction faciale radicale par la chirurgie ». Le Dr Mew me dit qu'il n'a pas connaissance d'une telle communauté et ne veut faire aucun commentaire là-dessus.

Austin raconte s'être rendu compte que certaines de ses opinions venaient de cette partie obscure d'internet. « Je comprends, il y a beaucoup de mauvais représentants, mais le mewing, c'est pour tout le monde - c'est ce que je dis toujours », explique-t-il.

Mais qu'en pense la communauté orthodontique professionnelle ? On sent quelques tensions. «Chaque fois qu'une nouvelle théorie apparait, il va y avoir des réaction mitigées », explique le Dr Mew. « Clairement, j'ai été un peu déçu par la réaction de certains membres de notre profession. »

Sur la chaîne du Dr Mew, vous trouverez des vidéos où il discute de son expulsion de la British Orthodontic Society pour ses « publications sur les réseaux sociaux », ainsi que d'une audition devant le General Dental Council en décembre dernier. Le Dr Mew ne souhaitera pas discuter de cela, invoquant des raisons juridiques. Lorsque nous leur avons demandé de commenter, un porte-parole de la British Orthodontic Society a déclaré : « comme nous ne sommes pas un organisme de réglementation, nous ne pouvons pas émettre de commentaires sur l'appartenance d'un individu au BOS ou à son statut. »

Pour vérifier les avis des orthodontistes sur la technique, je contacte la Dre Uchenna Okoye, de London Smiling. Elle me dit qu'elle ne croit pas que le mewing soit néfaste. Cependant, elle estime que ces affirmations doivent être prises avec des pincettes : « La sagesse populaire tend à dire que c'est un non-sens et réfute cette technique, mais il y a une part de vérité dans celle-ci », explique-t-elle. « Comme avec tout, il y a du pour et du contre. Il y a des cas où les problèmes se résorbent avec la croissance. »

Cela dit, certaines des idées de Mew pourraient aider à résoudre les problèmes d'apnée du sommeil : « Je ne pourrais pas dire qu'il n'y a pas d'avantage dans certains cas, mais je ne dirais pas que c'est la solution miracle à tous les problèmes. » Pour Okoye, en ce qui concerne YouTube, nous devons nous méfier de qui nous écoutons. Il y a de plus graves problèmes, par exemple, à cause de ces YouTubers qui affirment blanchir leurs dents avec du bicarbonate et du citron - ce qui en fait, va les endommager.

La prochaine étape de cette tendance Youtube est inévitablement celle où tout le monde commence à faire des vidéos critiquant ladite tendance.

Un YouTuber satirique nommé Phillion en a d'ailleurs déjà posté une, il y a environ un mois. « Tous ceux qui ont réalisé une vidéo sur ce sujet avaient déjà une mâchoire définie », dit-il. « Ils ont appris l'existence de mewing mardi dernier et ont décidé de prendre une caméra dans l'espoir d'obtenir des vues et des clics. »

Ne ratez plus jamais rien : inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et suivez nous sur Instagram.

Cet article a été initialement publié sur VICE UK.

Plus de VICE
Chaînes de VICE