On a trainé sur le tournage du prochain film d'Harmony Korine

Les photographes Frank et Tyron Lebon ont eu accès au plateau du dernier film d’Harmony Korine, avec snoop dogg, jonah hill et les autres.

|
08 April 2019, 2:45pm

Inside The Bum. Tel est le titre évocateur du nouveau livre et du projet de film des frères photographes Frank et Tyrone Lebon. Le nom fait référence au temps passé sur le plateau de The Beach Bum, d’Harmony Korine, un film produit par Vice Studios. Les deux frères ont passé six semaines sur le tournage à Miami avec un accès illimité au réalisateur et au casting du film - au sein duquel on retrouve notamment Matthew McConaughey, Jonah Hill, Isla Fisher, Snoop Dogg et Zac Efron. « Harmony est incroyablement ouvert, il s’est montré très généreux avec nous », raconte Tyrone en se revenant sur les moments passés ensemble. « Il nous a présentés au reste du casting et à l’équipe comme des artistes à part entière : c’est avec sa bénédiction qu'on a pu faire ce qu'on voulait sur le plateau. »

Frank et Tyrone n'avait jamais collaboré aussi étroitement avant cette aventure – ils ont dormi dans le même lit pendant cinq semaines. PourVICE, ils sont revenus sur leur expérience aux premières loges de l’un des films les plus fous de l’année, à monter des heures entières de vidéo et à côtoyer un réalisateur qu'ils considèrent comme l'un de leurs héros.

VICE : Comment êtes-vous arrivés sur ce projet ? Connaissiez-vous Harmony Korine avant ?
Tyrone : C'est quelqu'un qui nous a tous les deux beaucoup inspirés. Moi, je suis fan depuis que je dois avoir 14 ans, quand j'ai découvert que c'était lui qui avait écrit le scénario de Kids. Et puis il y a eu Gummo est sorti, qui m’a époustouflé. Depuis, je suis son travail. La première fois que j’ai essayé de contacter Harmony, c’était en 2014, pour un projet auquel j'aurais aimé qu'il participe mais je n’ai pas eu de chance. Quand cette opportunité s’est présentée, Frank et moi avons donc sauté dessus.

1554320759318-ITB_layout-Final7

Comment se sont passées ces six semaines en Floride ?
Frank : C’était génial ! J’y ai rencontré ma petite amie, ce qui a été un grand moment. Nous étions là pour travailler, mais ce job ne ressemblait à rien de ce qu'on avait fait avant. Nous ne faisions pas officiellement partie du casting mais nous avions un accès total au tournage - nous étions dans une sorte de zone intermédiaire entre le film et notre petit voyage perso. Nous n'avions jamais été sur le tournage d’un film ni sur un projet aussi long, nous avons donc dû nous adapter au rythme.

Aviez-vous l’habitude de passer autant de temps ensemble ?
Frank : Je ne crois pas que nous ayons déjà dormi dans le même lit pendant cinq semaines [rires]… c’était fun ! Nous partagions la maison avec le producteur John, et le producteur associé Dylan. Il n’y avait pas vraiment d’échappatoire : nous étions au cœur des événements.

1554320773545-ITB_layout-Final9

Quelle était l’ambiance du tournage ?
Tyrone : Tout le monde s'est montré hyper accueillant dès le départ, que ce soit Harmony ou le reste du casting. Tout le monde était détendu et passait un bon moment, personne n'était donc dérangé à l'idée d'être filmé ou pris en photo.

Avez-vous beaucoup filmé en six semaines ?
Frank : 50 heures et combien de pellicules de films ?

Tyrone : Ouais, quelques centaines de pellicules de film. Il y avait beaucoup de choses à photographier. Peu importe l'endroit où nous regardions, quelque chose de fou était toujours en train de se produire… La moitié de cette folie était le fait du film, l’autre moitié venait tout simplement de la Floride elle-même.

1554320788301-ITB_layout-Final18

C’était comment, de travailler avec Harmony ?
Tyrone :
On dit qu’il ne faut jamais rencontrer ses héros, mais honnêtement, on a eu une expérience incroyable avec Harmony - en le regardant travailler ou en parlant de tout et de rien avec lui (sa vision de la réalisation, de la créativité, les immaculées conceptions…). Harmony est incroyablement ouvert et il s'est montré très généreux avec nous. Il nous a présentés au reste du casting et à l’équipe comme des artistes à part entière : c’est avec sa bénédiction qu'on a pu faire ce qu'on voulait sur le plateau.

Quand sortiront le livre et le film ?
Tyrone
: On vient tout juste d’organiser la première fête de lancement et la projection du film à Los Angeles – c'était la veille de la première de The Beach Bum, et de nombreux membres de l’équipe ont participé à l'évènement. On va faire la même chose à New York le 23 avril, puis à Londres début mai. Le livre est disponible en ligne sur le site DoBeDo.

1554320800942-ITB_layout-Final20

Comment avez-vous réussi à choisir parmi des centaines de pellicules pour aboutir à un livre de 106 pages ?
Frank :
Ça a été assez dur. Parce que beaucoup de ces photos étaient vraiment, vraiment bonnes [ rires]. Mais c’était drôle. On a recouvert le studio de photos imprimées, et on a dû se montrer très sévères. On adore les collages, et on s'est dit que ça nous aiderait à procéder à la sélection. Ça permet d'être plus efficace quand il faut choisir une photo au milieu de 20 autres. Ça a été autre chose avec la vidéo : il y avait beaucoup d’images à synchroniser et beaucoup de formats différents - de l’iPhone, du 16 mm, des instantanés, de petites GoPros sur la ceinture, et même des caméras espion.

Comment s’est passée votre collaboration ?
Tyrone : A vrai dire, c’est la première fois que nous collaborons ainsi ; Frank et moi avons déjà travaillé ensemble, mais nous avions des rôles différents. J’ai 11 ans de plus que Frank, il m’a donc aidé sur différents projets quand il était plus jeune. Là, c’est la première fois qu'on était vraiment à 50/50 sur un projet. On travaille de façon très étroite, et on discute en permanence de nos projets mutuels. Mais piur être tout à fait honnêtes, on a quand même un peu hésité à se lancer là-dedans – les collaborations peuvent parfois être…

1554320830870-ITB_layout-Final22

Tendues.
Tyrone :
oui, et devenir un frein plutôt qu’une aide. Mais sur ce projet, ça n’a été que du positif.

Frank : Cette collaboration a aussi été un succès parce qu'on a abordé le projet avec la même énergie qu'Harmony, qui tient d'abord à s’amuser et à ne pas prendre les choses trop sérieusement. Ça nous a permis de nous amuser nous aussi ; la collaboration a été plus simple, la sélection et le montage aussi, parce qu'on a gardé en tête l'idée que l'essentiel était de passer un bon moment.

Le livre est actuellement disponible en ligne sur www.dobedo.co.uk/inside-the-bum-book

1554322678170-ITB_layout-Final9
1554320895704-ITB_layout-Final29
1554322690507-ITB_layout-Final15
1554320917370-ITB_layout-Final31
1554322707856-ITB_layout-Final95
1554320928918-ITB_layout-Final35

Cet article a été initialement publié sur i-D US.

Ne ratez plus jamais rien : inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et suivez VICE Belgique sur Instagram.