visual-artists-people-of-the-year
Culture

People of the Year : les artistes visuels belges qui ont marqué 2019

Et dont vous avez déjà vu les créations, sans savoir que c'était elleux.
02 January 2020, 12:29pm

Cet article a été sponsorisé par Scarlet.

Notre série « PEOPLE OF THE YEAR » présente les belges qui nous (et peut-être vous) ont inspiré·es en 2019.

Les graphistes, illustrateur·ices, vidéastes et autres artistes visuels sont des créateur·ices de l'ombre. Au final, tout projet, artiste ou événement n’aurait pas le même impact sans leur taf. Du coup, en cette fin d'année, on fait un shout-out à quelques-un·es d'entre elleux qui ont été, selon nous, les auteur·es des artworks les plus efficaces dans la scène culturelle en 2019.

Romain Garcin (34 ans), pour avoir été le graphiste le plus influent et prolifique dans le rap jeu

À gauche : « Lithopédion » de Damso | À droite : « Al Mawja » de Tawsen.

En juin dernier, quand « Lithopédion » de Damso est certifié triple disque de platine, un exemplaire de la récompense a été remis à Romain Garcin, auteur de la pochette de l’album. En gros, son move de génie a consisté à représenter l’univers dans l’oeil de Damso. La cover est directement entrée dans l’histoire du rap. 2019, c’est aussi l’année des nouvelles créations, comme celles pour Tawsen, Green Montana, Cyph3r ou encore ICO. Important de préciser qu’au-delà de la pochette, c’est sur toute une identité visuelle — et donc de l’artiste — que Romain travaille ; grosse influence donc sur vos rappeur·ses préféré·es.

Egalement photographe, Romain pousse le champ de sa recherche plastique sur tous les éléments qui composent le vaste domaine du design graphique ; de la typo aux jeux de lumières en passant par les textures ou les gros aplats de couleurs. Avec tout ça, il a surtout réussi l’exploit de se créer une identité propre tout en travaillant pour des artistes très différent·es les un·es des autres. Ce mec ne devrait pas tarder à se faire plagier par les pseudo-graphistes.

La boîte de prod’ Bleu Nuit, parce qu’elle a réalisé les meilleurs clips de l’année

Bleu Nuit, est une boîte de production vidéo à l’origine d’une masse de clips d’artistes belges et français. En 2019, Edouard Le Grelle, Clara Ruby, Louis Lekien et le directeur Maky Margaridis ont laissé leur signature sur les vidéos de Tawsen, Dadju, Blu Samu, Swing, 7 Jaws, Green Montana et Ana Diaz pour ne citer qu’elleux.

Au delà des clips, ces artisan·es de l'audiovisuel ont également publié un court métrage intitulé « Pleure Comme un Homme », avec les visages connus des modèles Millow Lapirale et Diego Santos et notre photographe Antoine Grenez qui joue les durs avec un faux flingue (S/o à toi mais on sait que t’es plus du genre mignon que gang). La première avait été projetée au MAD. Qu’il s’agisse de clips ou d’autres formats, leur portfolio audiovisuel dégage une ambiance de rêve, une esthétique lo-fi authentique, ce qui semble plaire aux artistes belges, et à nous aussi par la même occase.

Alliage, pour ne pas être tombé dans les clichés du graphisme nightlife

À gauche : Affiche pour le schiev | À droite : Affiche pour Psst Mlle.

Fondé il y a a peine un an par Lucile Martin et Julien Pik (également connu comme DJ Nobuo), Alliage est un studio de graphisme situé à Bruxelles. Après avoir travaillé ensemble sur la comm’ de l'édition 2018 du schiev Festival et du dernier exemplaire du Word Magazine, Lucile et Julien ont décidé de s’associer vraiment et de fonder leur propre studio de design. En 2019, iels ont non seulement créé l'identité visuelle du schiev, mais aussi de la Psst Mlle, une plateforme ayant pour objectif de promouvoir des artistes féminines. Leur talent a même été repéré au delà de nos frontières puisqu'iels ont été amené·es à faire la communication visuelle d’une expo à Tunis.

Qu’iels partent dans un délire de rebus, de femmes venues de mars ou encore de labyrinthes, ce qui fait la force d’Alliage, c’est leur capacité à raconter une histoire de manière subtile, alliant jeux de typo et effets visuels, et sans jamais tomber dans les clichés visuels vus et revus dans le monde de la nuit.

Robin Velghe (24 ans), parce que ses client·es sont vos marques ou vos idoles préféré·es

Illustrateur et animateur, Robin a pu se mettre bien en joignant ses deux passions : la musique et le dessin. Son travail est principalement inspiré de la vibe californienne et de sa scène hip-hop. En parallèle à ses commandes pour MTV, Apple Music ou Warner, il a notamment illustré des clips pour Anderson .Paak (Nx Worries) ou Lil Uzi Vert, a aussi été au service d’artistes belges comme Woodie Smalls et K1D.

En 2019, on a pu voir ses oeuvres pour Wiz Khalifa (sur laquelle il a eu plus d’1 million de vues), Bruno Mars, Shenseea & Tyga. Il a également travaillé avec Tidal et créé des visuels pour leur Made In America Festival. Autre gros projet à l’américaine, l’agence One Hundred a sélectionné neuf artistes à la demande de Nike et Foot Locker afin de célébrer le mythique swoosh. Robin figure parmi eux et a choisi de rendre hommage aux Air Force One à travers une animation dans laquelle on reconnaît sans mal son identité.

Suivez VICE Belgique sur Instagram.

Lire aussi :
Les photographes belges qui ont marqué 2019
Les activistes belges qui ont marqué 2019
Les Belges qui ont marqué la scène musicale en 2019 Les designers qui ont marqué la mode belge en 2019