fans qui posent avec des stars du porno au AVN
Toutes les images sont de l'auteur
Porno

Photos de fans de porno au plus grand événement porno du monde

Comme au Comic-Con, les fans peuvent payer pour une photo avec leur star préférée. Contrairement au Comic-Con, certaines vous permettront également une location de leurs poitrines pour y plonger le nez.
31 January 2019, 12:45pm

Le meilleur de VICE Belgique, tous les samedis dans votre boîte mail, c'est par ici.

Mon père adore les trains à vapeur. Si vous prenez la passion que je ressens pour l'ensemble des personnes et des choses qui me passionnent et les additionnez, ça équivaudrait peut-être à un centième de la passion de mon père pour les locomotives. Et encore. Je suis quasi certain qu'il est physiquement et mentalement incapable de rester concentré sur quelque chose d'autre plus de quelques minutes.

Fatalement, la majeure partie de mon enfance a été passée soit dans un train à vapeur, soit en regardant un train à vapeur, soit en parlant d'un train à vapeur. Je ne pense d'ailleurs pas que nous ayons pris des vacances en famille qui ne tournaient pas autour des trains.

Si mon père avait été obligé de choisir entre un train à vapeur et moi dans le scénario de Le Choix de Sophie, j'aimais penser qu'il me choisirait, mais je ne doutais pas non plus qu'il aurait au moins eu quelques secondes d'hésitation. (Je ne me sens pas vraiment mal de me moquer de mon père sur Internet, car il est totalement improbable qu'il lise ceci. Ça ne parle pas de trains.)

Bien sûr, ce trait de caractère n'est pas unique à mon père, ou aux trains. C'est la personnalité de la plupart des papas. J'ai rencontré des centaines d'autres fans masculins d'âge moyen qui ressentent la même passion, mais qui la canalisent dans des voitures de sport, des armes ou des timbres, ou même dans des billets de foot.

Comme en général, la pornographie est une chose que les adultes mâles apprécient, ce type d’hommes démesurément passionnés existe aussi dans le merveilleux monde du X.

Je les ai remarqués pour la première fois il y a quelques années à Londres, à la sortie d'un événement porno. Ils étaient rassemblés au bout du tapis rouge avec des dossiers bien organisés sous les bras, dossiers remplis de photos que les stars pourraient dédicacer dès leur arrivée. Vous savez, un peu comme les gens que vous voyez lors de la Première d'un film, sauf qu'ici ces gars-là présentaient aux femmes qui arrivaient des photos d’elles-mêmes avec du sperme sur le visage ou une bite dans la bouche.

Le plus grand événement du calendrier de la filière porno en Amérique est l'AVN Adult Entertaniment Expo, un salon professionnel gigantesque de l'industrie pour adultes qui a lieu chaque année à Las Vegas. Selon les organisateurs, il attire plus de 30 000 personnes, dont environ la moitié sont des fans.

Tout comme au Comic-Con, les fans peuvent payer pour une photo avec leur star préférée. Contrairement au Comic-Con, certaines vous permettront également une location de leurs poitrines pour y plonger le nez et y faire du Motorboat.

J'ai assisté à l'événement de cette année, qui a eu lieu la semaine dernière à l'hôtel Hard Rock, pour prendre des photos des fans. Selon mon décompte non scientifique, environ 80% des personnes présentes étaient des hommes d'âge moyen ressemblant au portrait robot générique basé sur un mélange de chacun des pères de mes amis. Dix pour cent étaient des gars plus jeunes, qui avaient tous une extrême énergie de pré-pubères. Les 10% restants se situent entre ces deux extrêmes. (J'ai aussi vu trois femmes qui, je pense, auraient pu être là en tant que fans.)

Comme quand mon père me parlait de ses engins à roues 2-8-0 ou de Thomas Brassey, malgré mes regards vides d'incompréhension, toutes les personnes à qui j'ai parlé à AVN ont fait référence à des camgirls et à des sociétés de production porno spécifiques comme s’il s’agissait des sujets de conversation les plus naturels et les plus connus du monde.

« C'est assez bon marché, beaucoup de modèles sont sympas, vous devriez aller leur parler », m'a déclaré Nick Koontz, qui m'a aussi glissé qu'il était surtout connu sous le nom de KingNut345 sur MyFreeCams.com. « C'est plus une communauté qu'un site Web aléatoire. »

Voici quelques photos de superfans, d'interprètes et de badauds que j'ai vus au cours de mon séjour là-bas :

Suivez VICE Belgique sur Instagram.

Cet article a été initialement publié sur VICE US.