Drogue

Au Sri Lanka, un chat « dealer de drogue » s’évade de prison

Un dangereux félin contrebandier est désormais en liberté.
06 August 2020, 8:01am
chat drogue
Photos à titre d'illustration uniquement, publiées avec l'aimable autorisation de Vincent Creton/Unsplash (à gauche) ; HowToGymUnsplash (à droite)

Les chats sont des créatures impénétrables. Quiconque en possède un comme animal de compagnie vous dira que ce sont des êtres très intelligents, voire manipulateurs. Tellement intelligents, d’ailleurs, que l’un d’entre eux a réussi à s’échapper d’une prison sri-lankaise de haute sécurité après avoir été pris la patte dans le sac en train de trafiquer de la drogue.

Le 2 août dernier, dans un étrange revirement de situation (même selon les standards de 2020), un chat passeur de drogue détenu dans la prison de Welikada au Sri Lanka s'est échappé de sa cellule. Il avait été trouvé près de l’établissement avec près de deux grammes d'héroïne, deux cartes SIM et une carte mémoire. Il transportait la marchandise dans un petit sac en plastique attaché autour de son cou lorsque les agents des services de renseignement de la prison, agissant sur la base d'informations qu’ils avaient reçues, l'ont capturé le 1er août.

L’animal a été emprisonné le temps d’une journée et en a profité pour s’échapper le lendemain lorsque des gardiens sont entrés dans sa cellule pour le nourrir. La prison avait signalé une recrudescence des incidents impliquant des personnes jetant des petits paquets – médicaments, téléphones portables et chargeurs de téléphone – par-dessus le mur. Les autorités ne chercheront toutefois pas à poursuivre leur enquête sur le petit criminel.

Mais le félin n'est pas le premier à avoir été arrêté pour avoir passé de la drogue, ni à s'être échappé. En octobre 2019, en Russie, un chat avait été pris avec du haschisch dans son collier. Sa capture était déterminante dans l'affaire de trafic de drogue, mais il a fini par se faire malle.

Encore au Sri Lanka, la semaine dernière, la police a également saisi un aigle de contrebande. L'oiseau aurait été utilisé pour passer de la drogue pour le compte d'un réseau criminel sri-lankais dans une banlieue de la capitale Colombo.

En mars, le pays a également procédé à la plus grande opération de saisie de drogue jamais réalisée en mer. La marine sri-lankaise a arrêté deux chalutiers étrangers au large des côtes près de Colombo et a saisi pour 65 millions de dollars de crystal meth et de kétamine.

Suivez VICE Belgique sur Instagram.

Cet article a été publié sur VICE IN.