Publicité
love

Un guide à destination des femmes célibataires accomplies

Masturbation, relations sexuelles avec des DJ à temps partiel et solitude : quelques conseils pour tirer le meilleur de ce qui est trop souvent décrit comme une mauvaise situation.

par Lucy Hancock
24 May 2018, 8:36am

Pendant des siècles, les femmes célibataires ont souffert d'une mauvaise réputation, de Jeanne d'Arc à Elizabeth Ier, en passant par les trentenaires lubriques de Sex and the City. Même en 2015, les femmes célibataires hétérosexuelles continuent d'être perçues comme des fans de Shania Twain qui passent leurs soirées à manger de la glace aux noisettes jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Mais en réalité, le célibat peut être une bénédiction. Il y a quelques jours, j'ai réalisé que la vingtaine était une tranche d'âge parfaite pour ne pas s'engager dans une relation amoureuse. Pour ma part, je n'ai pas envie de passer mes soirées à faire des marathons House of Cards ou à éponger l'urine d'un autre être humain sur le rebord de mes toilettes. Au contraire, je pense que c'est le moment idéal pour boire des verres dans la rue et tomber d'une mobylette, histoire de profiter du fait que mes os soient encore assez souples pour se ressouder tout seuls. Voici donc quelques conseils pour tirer le meilleur de ce qui est trop souvent décrit comme une mauvaise situation.

SORTEZ DE VOTRE PHASE DE DÉNI

Tout d'abord, soyez honnête avec vous-même. Le livreur de Domino's Pizza sait pertinemment que vous vivez seule, donc inutile de hurler « C'est l'heure de la pizza ! » à votre interlocuteur imaginaire quand il arrivera devant votre porte. Vous êtes célibataire et c'est tout à fait OK – et pour l'amour du ciel, vous n'avez absolument pas à vous justifier.

Je ne peux que vous conseiller d'arrêter de citer Beyonce comme si c'était Gloria Steinem et de dire des trucs type : « L'épanouissement personnel est impossible quand on a un petit ami ». À chaque fois qu'une fille hurle « J'ADORE LE CÉLIBAT », sachez que quelqu'un, quelque part dans le monde, fait réchauffer sa triste portion de cannelloni individuelle au micro-ondes.

Sortez un peu, et amusez-vous. Contrairement à votre tante acariâtre, je ne suis pas là pour vous dire que votre utérus périmera plus vite qu'un avocat trop mûr – je suis là pour vous dire qu'il est inutile de craindre de devenir une vieille fille entourée de chats qui ne vous rendront jamais votre affection. Les contraceptifs ont été créés pour une raison très simple : pour que l'on puisse rencontrer des gens à des soirées, échanger des fluides corporels avec ces derniers et ignorer délibérément l'amas de poils qui se niche dans leurs nombrils – tout ça sans jamais avoir à craindre d'enfanter leur progéniture dans un futur proche.

guide-femmes-celibataires-heureuses-183-body-image-1432123500

Photo : Carl Wilson

LES AVENTURES D'UN SOIR

Parmi les plaisirs simples qui s'offrent à vous, sachez qu'une fille célibataire a de grandes chances de pouvoir coucher avec qui elle le souhaite. Considérez le monde comme une sorte de buffet à volonté. Mais comme dans tout buffet à volonté, vous risquez certainement de tomber sur un plat que personne n'a voulu toucher, comme une assiette de tarama tiède. Quoiqu'il arrive, n'y touchez pas.

La première chose qu'il vous faudra déterminer, c'est si vous êtes faite pour les coups d'un soir. Si ça vous fait sentir un peu triste ou bizarre, arrêtez tout de suite – à moins que ce ne soit votre truc de pleurer tous les soirs dans les bras d'un inconnu différent. Ensuite, il vous faudra probablement trouver un partenaire sexuel semi-régulier. De mon expérience, je ne me suis jamais autant amusée au lit qu'avec des DJs à temps partiel, des serveurs spécialisés dans les cocktail ou des Australiens.

Il y a des chances que ce futur partenaire vive dans une chambre miteuse avec un matelas sans housse. Quand vous vous retrouverez dans sa salle de bains, accordez-vous un petit moment d'introspection. Regardez-vous dans la glace et posez-vous cette question : est-ce que je vais avoir un orgasme ce soir ? Si vous ne pensez pas que ce soit possible, barrez-vous de suite, parce que vous faites mal au féminisme avec vos relations sexuelles dépourvues de plaisir. De plus, une jeune femme célibataire ne devait pas vivre sous la menace permanente d'une gonorrhée.

LES RENCARDS

En ce qui concerne les applications de rencontre, ne vous efforcez pas d'avoir l'air ironique et décontractée. L'application Tinder est comme la cocaïne : tout le monde fait semblant de la détester, tout en l'utilisant de manière obsessionnelle chaque week-end. Ne faites pas semblant d'être quelqu'un d'autre. Ne prenez pas la peine de recadrer votre photo de profil pour que l'on ne puisse pas voir vos bras un peu flasques – votre partenaire finira forcément par les voir. Et inutile de mettre une photo de groupe, à moins que vous ne vous déplaciez avec vos amies en permanence.

Aussi, vous allez découvrir que ces applications nécessitent un lourd travail d'organisation. Si jamais vous n'avez pas le temps, partez à la rencontre de personnes dont le métier consiste essentiellement à vous draguer : les masseurs, les hôtes d'accueil ou les employés Apple. Mais n'allez pas trop loin non plus, personne ne devrait sacrifier sa dignité au point de coucher avec son chauffeur Uber.

guide-femmes-celibataires-heureuses-183-body-image-1432123657

Photo : Tom Johnson

LES GENS EN COUPLE

Tout ce qui ne consiste pas à regarder Netflix et à enfiler un jogging gris chiné est considéré comme un geste radical pour les couples qui vous entourent. Leur soif insatiable d'aventures a progressivement laissé place à des débats animés sur les plantes d'intérieur. En conséquence, quand un couple longue durée vous invitera à un événement soi-disant prometteur, ne soyez pas trop naïve. N'oubliez jamais que les gens en couple sont des menteurs invétérés qui n'arrivent pas à saisir le fait que leurs propres intérêts soient diamétralement opposés à ceux de votre vagin.

Certains couples essaieront désespérément de vous caser avec tous les autres gens célibataires qu'ils connaissent. Les gens en couple veulent que vous dormiez paisiblement et que vous meniez une vie rangée. Ils n'ont aucune envie de vous voir contempler le lever du soleil sur un tas de poubelles industrielles avec la mâchoire crispée. Ils veulent rentrer chez eux et s'adonner au type de relation sexuelle qui ne nécessite pas de se brosser les dents au préalable. Ils aimeraient que vous fassiez la même chose, afin de ne plus avoir à s'inquiéter pour vous. Fuyez-les pendant un temps.

guide-femmes-celibataires-heureuses-183-body-image-1432123717

Image via Khord08

CHOISISSEZ BIEN VOS AMI(E)S

Il n'y a rien de tel qu'un(e) meilleur(e) ami(e). Il/Elle sera toujours là pour vous aider à monter un canapé sur plusieurs étages, à vous écouter vous plaindre et à vous avertir quand vous aurez de la morve dans les cheveux. Mais il est possible que votre meilleur(e) ami(e) soit en couple depuis cinq ans et que vous n'ayez plus personne avec qui faire la fête.

Il vous faut impérativement des copines avec qui sortir – le genre de personnes excessivement enthousiastes et compétitives, qui apprécient l'huile pailletée et le fait de mettre des fleurs dans leurs cheveux. Ça peut aussi être une personne que vous détestez fondamentalement, mais qui sera toujours prête à partager un gramme de MDMA avec vous et à vous tenir la main en écoutant une chanson chargée en émotions. Enduisez-vous de son huile pailletée, flirtez avec ses amis garçons et exhibez votre nombril avec un t-shirt beaucoup trop court tant qu'il en est encore temps. Tant que vous êtes partante pour poser avec elle dès qu'elle hurle le mot « SELFIE », tout devrait bien se passer – et elle ne vous ennuiera pas quand vous l'abandonnerez aux alentours de 23h30 pour finir la nuit avec un type « en plein revival trip-hop. »

AIMEZ-VOUS

Être célibataire est une chose fantastique, parce que vous pouvez faire des trucs stupides – comme poser votre assiette sale devant votre porte sans craindre que personne d'autre que vous ne marche dessus au beau milieu de la nuit. Vous êtes libre de boucher la canalisation de votre douche avec vos cheveux et de laisser traîner vos tampons dans votre chambre. Dans votre espace personnel, vous pouvez être aussi crade que vous le souhaitez, tout ça parce que vous ne le partagez pas avec un individu dont la vision de la féminité repose sur une mère réactionnaire.

Bien entendu, c'est le moment de prendre soin de vous et d'apprendre à vous masturber convenablement. Si vos orgasmes sont nuls ou trop rares, vous avez sans doute oublié pourquoi tout le monde en faisait tout un plat à ce sujet. C'est le moment de vous (re)découvrir, avec ou sans accessoires. Mais n'allez pas trop loin pour autant. Personne n'a envie de vous entendre parler de vos expériences onaniques. Inutile de donner un nom à votre godemiché, vous risqueriez de sincèrement vous y attacher. Surtout, ne l'humanisez pas trop – ça risquerait de vous dégoûter des vrais pénis pour la vie. Et après l'avoir nettoyé, évitez de l'essuyer avec la serviette que vous partagez avec votre colocataire, parce que c'est vraiment malpoli.

guide-femmes-celibataires-heureuses-183-body-image-1432123895

Photo : Jake Lewis

APPRÉCIEZ VOS MOMENTS DE SOLITUDE

Pensez-y : personne n'a autant de points communs avec vous que vous-même. Vous êtes géniale. Vous êtes la meilleure. Vous savez faire des pâtes aux courgettes et vos cheveux ont du volume. Vous êtes VOUS.

Profitez de votre solitude autant que faire se peut, parce que bientôt, vous serez condamnée à vivre avec une personne qui voudra vous parler de ses rêves personnels, qui vous demandera de vérifier ses grains de beauté et vous contraindra à subir le son de sa toux grasse toutes les nuits. Vous allez probablement tomber amoureuse de quelqu'un et passer les cinq prochaines années de votre vie à remplir votre compte épargne commun pour acquérir une maison de campagne. Un jour, quelqu'un vous demandera ce que vous comptez faire ce week-end et vous vous rendrez compte que vous n'avez rien d'autre de prévu que d'acheter un chorizo à 18 euros au marché de votre quartier.

Votre envie permanente d'embarquer pour de nouvelles aventures ne durera pas éternellement, à vous de voir comment vous souhaitez exploiter cette douce période de votre vie. Imaginez-vous gagner au loto – mais au lieu de gagner de l'argent, vous avez remporté le droit d'être jeune, belle et courageuse. Maintenant que j'ai établi cette analogie foireuse, laissez-moi vous donner un dernier conseil : dilapidez immédiatement vos gains avant que votre famille ne vous demande d'être raisonnable. Continuez d'acheter des combishorts H&M et des crèmes hydratantes que vous n'utiliserez jamais. Réveillez-vous dans des endroits étranges avec un inconnu qui continue de skater régulièrement. Teignez-vous les cheveux d'une couleur débile. Flirtez avec des vieux. Chopez la gonorrhée. Mangez de la glace. Faites tout ça en même temps. Vous pouvez faire ce que vous voulez, parce que vous êtes jeune et célibataire et votre unique responsabilité est de payer votre facture téléphonique. Sortez et déconnez un peu, avant d'être condamnée à verser chacun des centimes que vous gagnerez dans un compte bancaire commun.

Ne ratez plus jamais rien : inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et suivez VICE Belgique sur Instagram.

Cet article a été initialement publié sur VICE FR.