mondial 2018

Photos des Belges pendant Belgique-Panama

Hier après-midi, vous aviez le choix entre deux activités : regarder le match ou regarder des gens regarder le match. On a opté pour la seconde.

par Yannick Dekeukelaere; photos Sanne Moonemans
21 June 2018, 11:57am

Que vous aimiez le football ou non, vous ne pouviez pas ignorer le premier match des Red Devils pour la Coupe du Monde. Toute la journée, vos amis, votre famille et vos collègues vous ont sans doute expliqué sans que vous n’ayez rien demandé où ils allaient regarder le match et ce que vous deviez faire pour ne pas être coincé dans les embouteillages ou dans le train lors du coup d’envoi à 17 heures. Dans tout le pays, les ordinateurs portables étaient reliés à des vidéoprojecteurs, les télévisions étaient ramenées dans les pièces où il y avait le plus de chaises et de écrans géants étaient sortis sur quelques places publiques.

Certains supporters belges se sont d’ailleurs rassemblés à la Place du Miroir à Jette pour visionner le match. C’était le genre d’après-midi où tout le monde était d’accord, peu importe si vous étiez jeune ou vieux, gros ou mince ou encore flamand ou francophone. La seule chose qu’il fallait faire pour être bien vu, c’était d’affirmer que Kompany n’était pas en forme, que Nainggolan aurait dû être là ou que Witsel jouait trop souvent. Vous étiez considéré comme un vrai Belge si vous vous êtes plaint après un quart d’heure que cette année, il n’allait de nouveau rien se passer, que la génération dorée allait à sa perte ou que la victoire n’était pas dans « notre » ADN.

Hier après-midi, vous étiez aussi un vrai Belge si la bière de votre gobelet en plastique s’est renversée au premier but, si vous vous êtes époumoné sur ‘Tous ensemble, tous ensemble!’ au 2-0 et si vous avez suggéré d’aller faire un tour à la friterie juste après le dernier but, car vous saviez qu’il y aurait trop de monde ensuite. Au final, nous étions tous de vrais Belges hier.

Pour plus de Vice, c’est par ici.