Culture

People of the Year : les vidéos qui ont marqué le skate belge en 2019

Le défi est lancé : quel·le skater fera mieux en 2020 ?

par Stijn Ernes; illustrations Juliane Noll
08 January 2020, 12:09pm

Illustration Juliane Noll

Cet article a été sponsorisé par Scarlet.

Notre série « PEOPLE OF THE YEAR » présente les belges qui nous (et peut-être vous) ont inspiré·es en 2019.

Pour se démarquer dans cette scène skate devenue tendance, nos skaters belges sont prêt·es à tout. Instagram n’a jamais vu autant d’edits de skate qu’en 2019, et ce au détriment des vidéos de skate officielles (parts), qui nécessitent beaucoup plus de temps et de travail. C’est un peu triste pour la scène skate, et pour les skaters qui travaillent dur toute l'année pour essayer de vivre de leur passion. Du coup, avec l'aide de nos skateshops locaux, on vous a compilé les parts des skaters les plus dévoué·es de l'année.

Jarne Verbruggen (27 ans), parce qu'il montre dans « What Paradise? » qu'il a lâché l'alcool et se consacre entièrement au skate

Avec cette vidéo, réalisée par son ami Guillaume Perimony dans les pays européens plus chauds, le Malinois Jarne Verbruggen raconte son passé sombre. Ça faisait un bail que Jarne essayait de vaincre ses problèmes d’alcool et de drogue ; il est même passé par des centres de désintox. Pendant cette période difficile, Jarne n'avait plus trop le niveau en skate et ça l'a brisé à l'intérieur.

Heureusement, il s’est repris l'année dernière et on retrouve son talent dans cette vidéo. VICE avait interviewé Jarne durant sa période sombre, et ça fait plaisir de le voir à nouveau vendre du rêve sur sa planche. La consommation d'alcool et de drogues est très présente dans le monde du skate, donc cette vidéo de Jarne peut servir d’exemple à d’autres skaters qui rencontreraient les mêmes problèmes.

@jarneverbruggen

Pablo Delaplace (23 ans), car vous allez jalouser son style après avoir vu « HOBBY »

HOBBY, réalisée par Harry Billiet, a plus que mérité sa place dans cette liste puisque Harry y a consacré deux ans de travail passionné. En résulte une vidéo de 28 minutes avec des clips de skate de qualité. Alors oui, il s’est peut-être inspiré des vidéos Supreme du réalisateur William Strobeck, avec l'utilisation d'un long zoom et de ralentis, mais en même temps, le résultat est juste dingue. D’autant plus que les skaters qui y figurent ne sont nuls autres que Fries Taillieu, Pablo Delaplace, PJ Claeys et Hans Borg.

Encore une fois, pas facile de trancher entre ces quatre boss, mais Pablo a vraiment un truc. Il revient plusieurs fois dans la vidéo avec des tricks auxquels vous ne vous attendez pas, puis il a l'honneur de clôturer la vidéo. Le skater ostendais n’a que très peu de vidéos en ligne, donc on espère en voir plus en 2020.

@pablodelaplace

Maité Steenhoudt (20 ans), car elle prouve dans « Maité » qu’on peut être une tueuse sans se prendre au sérieux

Après avoir vu la première vidéo solo officielle de Maité pour la marque Element, vous aurez une envie pressante d’aller skater. La vidéo de cinq minutes est super bien montée, avec humour, et la sélection musicale est au top grâce à ses amis réalisateurs Phil Zwijsen et Guillaume Perimony. Sa sélection de tricks est rafraîchissante et originale et le mood de toute l’équipe est contagieux à travers la vidéo.


Chaque samedi, retrouvez nos meilleurs article de la semaine : inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire.


Aux côtés de Maité, on peut voir Donald Huycke, Thomas Dekeulenaar, Jarne Verbruggen, Jeroen Bruggeman, Yannick Goris et Phil Zwijsen. La soirée de release de cette vidéo dans son skateshop local Lockwood à Anvers était bondée et montre à quel point Maité a dû s’éclater en faisant cette vidéo.

@clubmaite

Simon Deprez (25 ans), car il montre dans « Full Part » qu'il est bien plus qu'un skater de compétition

Ça fait un moment que Simon Deprez s’est fait un nom dans le monde des compètes de skate au niveau européen. Ceci dit, le skater de Courtrai ne nous avait pas encore livré de vidéo street comme « Full Part ». Dommage, car beaucoup d'entre nous pourraient passer des heures à admirer sa technique. Avec ses late flips, on croirait vraiment regarder un jeu vidéo Tony Hawk.

À en croire le nombre de tricks et de spots dans différents pays, Simon et Moose Productions ont sans aucun doute consacré beaucoup de temps à cette part. Espérons que Simon travaille déjà sur la suite pour 2020. On a hâte de découvrir ses nouvelles idées, car rares sont les tricks qu'il ne maîtrise pas.

@simondeprez_

Youness Amrani (28 ans), car il montre dans « Comfort Zone » qu'il reste indispensable à cette liste chaque année

Youness est le roi du Limbourg, aucun·e skater ne vous dira le contraire. Cette année, il nous a enfin livré une vidéo street intitulée « Comfort Zone », réalisée par Geoffrey Van Hove et Aaron Brown. Le titre fait sans doute référence au fait que Youness n’est vraiment à l’aise que sur sa planche.

Dans cette vidéo que l'on peut voir sur la chaîne Youtube de Thrasher, il visite les meilleurs spots de Belgique et il nous montre une fois de plus son incroyable technique. On y voit également son frère Marwan Amrani et d’autres potes tels que Koenraad Helsen, Kevin Vu, Laurens Willems, Maico Wieczerniak, Yuri Facchini et Fran Molina.

@younessamrani

Axel Cruysberghs (25 ans), car il prouve à nouveau dans « Programming Injection », qu’il mérite le surnom d’Axel Crusher aux États-Unis

Certain·es ne voient peut-être plus Axel comme un Belge car il fait désormais sa vie sous le soleil de Los Angeles, mais il reste pour toujours notre fierté nationale. Il y a même des chances qu'il représente notre pays aux JO 2020. Dans cette vidéo de 37 minutes illustrée par le fondateur de la marque de planches américaine Toy Machine, Ed Templeton, Axel apparaît dans l'avant-dernière part.

Ça faisait neuf ans que la marque n’avait plus publié de vidéo de skate. C’est cool qu’elle fasse son retour avec Axel aux côtés de légendes comme Leo Romero et Collin Provost. L’équilibre avec lequel Axel grind un rail est simplement incroyable. Avec son style unique, on dirait un jeu d'enfant. Même s’'il deviendra bientôt aussi une Toy Machine Legend, il reste humble et mérite d’autant plus cette mention.

Arthur Bultynck (25 ans), parce que son dernier trick dans « Zehma Full Part » était beaucoup trop clean

L'équipe de skate de Gand Zehma nous gâté cette année avec différentes parts de leurs meilleurs skaters et d'autres edits amusantes avec toute la team. C’était vraiment chaud d’en sélectionner une seule parmi toutes ces vidéos si bien éditées.

Néanmoins, la part d'Arthur Bultynck, principalement filmée dans sa ville natale de Gand, se démarque des autres chefs-d'œuvre de Siebert Glele, Lucas De Maesschalck et Victor Vanpuyvelde. Sa sélection de tricks montre qu’il n’a pas froid aux yeux. Ruben Vermeulen, le loyal éditeur de la team Zehma, en a fait une vidéo que vous voudrez regarder encore et encore en 2020.

@artieb

Mentions spéciales:

best-skate-video-2019

Lire aussi:

Suivez VICE Belgique sur Instagram.

Tagged:
Belgique