Festivals

Avec les artistes qui exposent sur le site militaire abandonné de Horst

En attendant de pouvoir y danser en septembre, vous pouvez déjà vous rendre sur le site post-apocalyptique de Horst Arts & Music Festival afin de découvrir les installations d’artistes talentueux.

par Kubra Mayda; photos Nine Louvel
16 July 2019, 10:09am

La semaine passée, on vous avons montré l’envers du décor de la construction du site de Horst Arts & Music Festival avec cette série de photos. La végétation qui a pris le dessus sur les bâtiments délaissés du site vous donnent le sentiment d’avoir survécu à l’apocalypse.

Ce terrain propice avait déjà attiré de nombreux fêtards qui y avaient organisé des raves illégales, et cette année, c'est à Horst Arts & Music Festival d'exploiter et de mettre à l’honneur ce vaste lieu abandonné.

Ce sentiment de fin du monde, Horst Arts & Music Festival a décidé de l’exploiter plutôt que le dissimuler. Non seulement lors du festival en septembre, mais aussi lors de la Horst Exhibition qui a débuté le week-end dernier. « Dans une époque où il est facile de devenir cynique à propos de l'économie et de la politique mondiale, nous devons considérer cette apocalypse comme un nouveau départ, » a déclaré la curatrice Evelyn Simons.

Depuis des mois, des artistes et des architectes d'ici et d'ailleurs travaillent sans relâche pour faire de l'exposition une raison vous rendre au quartier militaire de Vilvorde avant le début du festival. Et c'est réussi. Cinq artistes venus d’Italie, d’Autriche, de Grèce et aussi de Belgique nous ont parlé de leur processus de création et du message de leurs oeuvres.

Benni Bosetto (32 ans, Italie)

Benni-Bosetto-Horst-Exhibition

VICE: Hey Benni, peux-tu nous expliquer de quoi traite ton travail?
Benni: Avec mon travail je tente toujours de questionner la réalité en créant une réalité alternative. Ici, j'ai développé un espace qui a quelque chose de sacré. Chaque image suspendue représente un pouvoir de guérison. Dépression, paranoïa... Chaque sculpture a son propre caractère. L'eau permet de renforcer les images et de former un tout. De plus, l'eau est un élément sacré qui a la capacité de se souvenir.

Est-ce une référence à l'expérience du professeur japonais Masaru Emoto ?
Oui, exactement. Son expérience n’a pas été appréciée par la science, mais elle a beaucoup de sens. Nous croyons fermement en la science parce que c'est notre réalité, mais cette réalité était différente il y a mille ans, or elle était vraie pour la société de l'époque. J'entends par là qu'il existe d'autres vérités que la science. Je veux sensibiliser les gens à cette idée. On a la capacité de croire en une réalité complètement différente si on le veut.

1563200636658-Benni-3

En parlant d’eau, comment as-tu fait pour que l’eau stagne de la sorte?
Pour être honnête, ce n'était pas facile. On a scellé tous les coins des murs avec une sorte de produit imperméable. On ne savait pas si cela fonctionnerait, mais pour le moment, ça à l’air d’aller. J'espère que ça tiendra tout au long de l'exposition.

Comment s’est passé cette collaboration avec Horst Arts & Music Festival?
C'était exactement ce dont j'avais besoin pour exposer mon travail. Je suis venue ici avec Evelyn pour voir les différents espaces et tout s'est passé en douceur. Je choisis d'abord un espace avant de commencer à réfléchir à l'aspect image. J'avais déjà quelques sculptures, mais après avoir vu l'espace, j'ai pu développer davantage ce projet.

Maarten van Roy (34 ans, Belgique)

1563268196472-maarten-2

VICE: Hey Maarten, qu'as-tu fait dans cette salle?
Maarten: J’ai travaillé avec l'espace tel que je l'ai trouvé. En le changeant le moins possible, je veux permettre au visiteur d'être conscient de l'endroit où il se trouve. Ce qui me plaît le plus dans cette salle, c’est la grande flaque verte qui ressemble à une aquarelle géante. J'essaie de rendre ma perception de l'espace accessible au public, alors j'ai commencé à chercher une pierre de marbre. Cette Breccia Verde était parfaite. Les veines vertes de la pierre reflètent l'aquarelle que vous voyez sur le sol.

La perception du spectateur est un facteur important dans ton oeuvre?
L'idée derrière mon travail est toujours de laisser passer le temps. Mon but est de créer quelque chose de très généreux, mais en tant qu'artiste, je veux rester le plus possible en retrait. C'est une position difficile à prendre car il y aura toujours cette petite étiquette qui indique le nom de l'auteur.

1563268273855-maarten-4

Si je comprends bien, tu essayes de souligner ton absence en modifiant le moins possible l'espace?
Oui, exactement.

Comment s’est passé le processus de création avec Horst Arts & Music Festival?
On nous a donné beaucoup d’espace pour rendre tout possible. C'est un magnifique cadeau en tant qu'artiste. Ça n'arrive pas souvent. Mais c’est surtout grâce à la superbe curatrice. Je pense que cette exposition est particulière parce que vous pouvez ressentir l’esprit à la fois poétique et déterminé de la curation à travers les espaces.

Lito Kattou (28 ans, Chypre)

1563200781327-Litto-

VICE: Salut Lito, parle-moi de cet espace.
Lito: Je l'ai trouvé ici comme ça, avec tout le bazar sur le sol. Lorsque je suis arrivée ici avec Evelyn, la curatrice, le plafond était effondré et la nature l’avait complètement envahi. Il y avait une ambiance post-humaine et c'est exactement le thème autour duquel je travaille donc j'y ai simplement incorporé mes sculptures.

As-tu réalisé les sculptures à partir du matériel trouvé ici?
Non, ce sont des oeuvres que j'avais faites dans mon atelier en Grèce. Mais les matériaux - l'acier et l'aluminium - peuvent être trouvés sur le site.

1563200854625-Litto-3

Comment s’est passée ta collaboration avec Horst Arts & Music Festival?
C'était agréable de travailler avec autant d'artistes sur un projet commun alors que tout le monde a un récit différent. C’est le bonheur pour un artiste de recevoir autant d’espace et une liberté.

Est-ce la première fois que tu travailles dans un endroit aussi vaste?
Oui. Comme je l’ai dit, l’emplacement est parfait, mais sa taille constituait aussi un défi.

Manolis D. Lemos (30 ans, Grèce)

1563200957175-Manolis-1

VICE: Hey Manolis, peux-tu nous expliquer ton travail?
Manolis: La vidéo que vous avez visionnée est basée sur une nouvelle histoire que j'ai écrite. La musique de fond vient de mon groupe, Ori, et je pense que ma voix crée une ambiance de rêve très expressive. En bref, je veux créer une expérience qui ressemble à un rêve, c’est aussi l’idée derrière le reflet de la vidéo dans l'eau sur le sol.

Tu travailles souvent autour de ce sentiment de rêve?
C'est un thème sur lequel je travaille depuis trois ans. J'ai une autres exposition à Athènes sur le même sujet. J'évite d'être trop spécifique, pour laisser libre cours à l'interprétation du public.

1563201028695-Manolis-3

Que raconte la vidéo concrètement ?
La femme que vous voyez marcher sur la plage est la protagoniste. Elle est apathique dans sa vie quotidienne, mais à travers une série de petits événements, elle retrouve le bonheur et les émotions.

Comment s’est passé le processus de création à Horst Arts & Music Festival?
J'aime les espaces dont l'histoire prend un sens différent dans le futur. C'était amusant et tout le monde a été utile. Tout le monde a fait de son mieux pour que ce soit un succès.

Christoph Meier (39 ans, Autriche)

1563201124079-christoph-1

VICE: Hey Christoph, quel est ton travail?
Christoph: Mon travail rend hommage à l'artiste Dürer. Il avait fabriqué un totem pour les fermiers en empilant leurs objets et en plaçant le fermier au-dessus. Je voulais faire la même chose mais en faisant le lien avec les personnes qui travaillaient sur ce site miliaire à l'époque. On arrive ici aujourd'hui en tant qu'artiste ou visiteur et on essaye d'imaginer comment c'était avant. Mais on ne sait jamais si l’image qu’on a des travailleurs est correcte. C'est pourquoi j'ai cherché des objets qui ont été laissés ici. Ces objets représentent le vocabulaire des ouvriers. C'est ma manière de rechercher un lien avec eux.

Comment as-tu empilé ces objets?
Avec deux hommes forts et de la technique. On dirait que ça peut tomber à tout moment.

Était-ce l'intention?
Disons que c'est un travail en cours.

Peux-tu m'en dire plus sur les objets?
À mon avis, ces objets ont été abandonnés ici parce qu’ils étaient considérés comme sans valeur. Mais pour moi, ces objets ont une valeur au delà de leur fonction. Qu'est-ce qui fait qu’un objet a de la valeur ou pas? C’est une question que je me pose souvent.

Visitez la Horst Exhibition gratuitement jusqu’au 15 septembre, et commandez vos tickets pour le Horst Arts & Music Festival ici.

Plus de photos de la Horst Exhibition et du site ci-dessous.

1563201195221-janssens-1
1563201267113-maarten-8
1563201307555-horst-9
1563201403716-litto-4
1563201550415-horst-6
1563201530081-horst-13
1563201651453-horst-8