Frenetik et 34a
Frenetik (Photo : Florent Marti) & 34a (Photo : Redvolution)
Culture

Le grand bordel du rap jeu belge : mai 2020

Le meilleur son de votre nouvelle playlist est sorti le mois dernier.
03 June 2020, 8:20am

Dans notre série mensuelle « Le grand bordel du rap jeu belge », on passe en revue l'actualité musicale de notre plat pays. Sorties de projet, clips ou faits divers ; tout le nécessaire pour rester au courant des trucs les plus chauds du moment.

1 mai

Sur une prod de YA$KA, Wezed démarre mai en trombe dans un décor hostile qui prendra tristement un nouveau sens (une fois de plus) en fin de mois.

Fräns et Sev’ envoient du sexe dans un clip qui sent la coloc ou les vacances, mais vraiment pas la pandémie à 300 000 ou 400 000 morts, ce qui en tous cas offre une parenthèse dont on ne sait pas trop quoi faire si ce n’est qu’elle peut peut-être prétendre redresser les sexes des âmes blessées par un passé trouble niveau love.

Gonflette toujours, Treza profite de ce petit jour férié pour faire des efforts physiques que personne ne fait.

Supporté par JeanJass, Slimka, Venlo et Sly, le Liégeois Absolem dévoile son nouveau projet entièrement produit par Dee Eye : « Toxcity » tandis que Kenshiiboy sort un deux titres solo, « M+RC ».

2 mai

Alors que Jay MNG s’élève contre la hype, Eddy Ape succombe aux demandes de ses abonné·es et sort un double-single. Le Bruxellois figure d’ailleurs dans le nouveau projet du photographe Alexis Vassiviere, #ArtistStayHome. Si personne n’a encore réussi à s’acheter une villa grâce au rap, ça n’empêche pas Dims de lancer « Enfoiré », son premier EP.

« Mon coeur est mort, comme celui de ma mère. », quelque part pas loin de Liège, Kuby balance la phrase la plus triste du printemps.

3 mai

Lord Gasmique se plie en trois sous l’oeil de Mizeroblack pour la messe funèbre.

5 mai

L’association qui sent bon l’intérieur cuir se compose de The Hop, Jazzy Bazz, Krisy mais aussi de Loubenski à la production et Monomite à la basse.

6 mai

Ça bouge pas, Rkarlos a toujours le même objectif et le sens du détail.

TOXICSBC signe la prod la plus angoissante depuis celle que les Alchimistes nous avaient balancée il y a quelques années. Sur l'instru et sous les néons, c’est KRAPUUL.

7 mai

Linson affirme son goût prononcé pour les belles Audi plutôt que les sapes Balmain, et Bird celui pour les jolies vidéos courtes et efficaces plutôt que les teasers insipides.

8 mai

Slim Lessio bossait dans le coin depuis un an. Il est enfin de retour avec la même aisance ; de quoi (tenter de) rivaliser avec l’aura de Cyra Gwynth.

Retour aux choses brutes, le Malinois Cedje reste dans le confort de sa cave.

34a prépare le sprint final vers la sortie de la mixtape, et vers l’été ; puisqu’on arbore ici autant les couleurs du RWDM qu’on laisse dévoiler les pecs.

10 mai

R2F sort « Une goutte dans l’océan », un projet aux paroles aussi optimistes que son nom le laisse paraître.

Le progrès, c’est pouvoir faire de la HD pour tout bousiller pour le plaisir des yeux. Dans ce truc là, Shasha excelle alors qu'entre les images, les sous-titres, les phases qu’il envoie dans le ciel, on ne sait que regarder avec Wad.

11 mai

Kuby revisite « Testament » et Daddy K dévoile son genre de carte de condoléances.

12 mai

« Plus de 1000 raisons pour faire du rap », Metronom en a tout autant pour faire un remix de « Plus besoin de vous » de Convok.

13 mai

V.L.3 capte « Poukave » dans une cave alors que K1D et son frère MAMA se présentent dans un studio plus sobre.

14 mai

Sale temps pour Bird, qui peut se consoler l’excitation que suscite sans doute la sortie d’un projet solo. L’EP s’appelle « Verdieping 3 ».

15 mai

Frenetik lance les hostilités d'un sacré 15 mai avec des vers costauds dont certains que les vrai·es de la première heure connaissaient déjà, sauf que là on a droit à Donald Trump, Kim Jong-Un et Marc Dutroux pour illustrer tout ça. Sa manière à lui de dire que son premier EP est disponible, « Brouillon » ; un titre de premier projet tout aussi modeste que le « Batterie faible » de Damso tiens.

Dans ce même creuset de talents qu’est Bruxelles, 34a sort sa mixtape « En attendant l’album, Vol. 2 » en même temps que leur nouveau clip de teufeurs cagoulés gantés tandis que l’Anversois Cem y va aussi de son projet, avec « Cece ».

Juicy s’est associé avec l’illustrateur Theo Eifrig pour un visuel inédit aussi éloquent que malsain dès le départ. À regarder plusieurs fois, pour le respect des efforts fournis.

Six mois après « Rien n’a changé », Leska est toujours cette âme triste pour qui y'a « rien [qui] bouge ».

Baskets blanches, montre qui brille, survet sobre, Scøpe sort son « 91 Freestyle » avec un style tout droit sorti de Sint-Niklaas.

Petit sapin dans la Benz, MVREK brille sous le soleil de La Louvière.

Comme en début avril, c’est enfermés que Architrackz, Wawa et Bryan Mg sont les plus heureux.

Le demi-siècle entamé, J.LO reste à la mode et devient définitivement un modèle de longévité pour Rony Dion, un jeune qui connaît ses classiques.

Berry était avec $KEER&BOO$ pour l’un des seuls lives qu’on va retenir de tous ceux parus ces derniers mois.

Enfin, promis, « Euphoria » arrive.

16 mai

Victor Vercammen capte un joli moment suspendu avec Morgan alors que c’est un tantinet plus agité quand Chinoir est invité par Droondise.

17 mai

Ramasser les crottes de chien égaré dans une nature généreuse, c’est la vie qu’a choisie le Liégeois Haitch, dont les promenades quotidiennes surpassent le niveau de vos vacances et le décor celui de R2F, bloqué dans la ville et ses écrans d’angoisse.

18 mai

Ramone CNN rend hommage au chanteur algérien Idir, décédé le 2 mai alors que Cem et Ben sont les premiers fauteurs de trouble d’un quartier très propre comme il n’en existe qu’en Flandre.

À Bruxelles, Speedy P rappe la science des ancêtres et rêve de Bobox à Bercy.

19 mai

Jour noir pour la musique, Le Motif a perdu tous les fichiers de son disque dur tandis que Malkez a été chercher ses archives pour illustrer « 300 millions d’années lumière ».

Kiid Le Roi, lui, a trouvé une prod assez folle pour rendre honneur à son drip.

20 mai

Froze trace un joli triangle entre Gand, Anvers et Bruxelles pour une association néerlandophone mais à domicile.

Geeeko continue de surfer sur son nouveau projet et se donne la liberté de se faire catapulter dans une autre dimension par Samy Husson et Hugo Richel.

Keniix sort une masse d’effets visuels pour son titre « Kodak » ; pareil pour Rkarlos d'ailleurs.

21 mai

Jized sort son EP « Air Pur » et évite toute altération en assurant les dix titres en solo.

22 mai

Speedy P et NKP se livrent sans filtre sur leur rapport à la rue, depuis la rue.

Frenetik est définitivement l'un de ceux qui possèdent les épaules requises pour porter la capitale tandis que Dmc Homie rappe Need For Speed les mains propres loin du cambouis.

23 mai

Gatchete ouvre grand son coeur, aux bons souvenirs des épisodes de GTO sur MCM, tous les jours à 17h25 en 2005. Une pensée émue au monteur du clip, Milli, qui a dû se taper les 43 épisodes pour illustrer le son ; même si on ferait bien pareil. En parlant de Milli, ça ne l’a toutefois pas empêché de sortir son nouvel EP « FDT3 », ce qui veut donc dire que « FDT1 » et « FDT2 » existent, pour les adeptes.

« Quand je dis non, c’est non » ; sans le vouloir, GUTTI balance le nouvel hymne de toutes femmes victimes de harcèlement.

24 mai

Treza reprend un classique de Booba : torse poil, bonnet ; sang chaud, tête froide.

Toujours à la pointe, Dworfi passe du North Face au Trasher.

25 mai

Jour noir pour le monde entier, George Floyd est mort, tué par un officier de police américain, Derek Chauvin ; ce qui n'est pas sans rappeler les récents drames survenus en Belgique. Coïncidence ou pas, égaré·es sous un torrent d'infos, on n'a rien vu d'autre ce jour-là.

26 mai

Martha Da’ro est mise en avant dans une très jolie vidéo par Clap! Clap!, un producteur italien qui a mis sa page Wikipedia en bio Instagram ; et Jay MNG à l’inverse, se fait petit.

27 mai

Durant tout le confinement, Backpackerz s’est mobilisé aux côtés de 25 rappeur·ses et 17 beatmakers pour donner vie à « Deuxième souffle », un album collaboratif de 21 titres inédits pour lequel un appel à la collecte est lancé et se tiendra jusqu'au 17 juin. Les bénéfices seront reversés à la Fondation des Hôpitaux de France. Aux côtés de Georgio ou Bekar, figurent les Belges Youssef Swatt’s, Primero de L’Or du Commun, Geeeko ou encore Maleck.

Slim Lessio confirme que « Si je t’écoute » n’a pas été posté uniquement pour donner signe de vie ; « Autrement » est là pour en témoigner.

Sinon, Coto fait le chemin de Charleroi à la Côte d’Opale pour méditer un peu et Big R fait le plein d’autotune.

28 mai

Jeudi sacré, Hamza sort un triptyque de luxe réalisé par Hugo Bembi & Sacha Naceri alors que Cyprien Delire & Rayan Imoula mettent en image l’un des clips les plus attendus du dernier projet de Caballero et Jeanjass dans lequel ce dernier devient le premier rappeur au monde à combiner TN et sapes de fripes.

29 mai

Quelque part dans un futur coloré et néanmoins rude, l’illustrateur français Maximin Spotti dessine la routine de Green Montana.

Toujours depuis Molenbeek, Sky donne de ses nouvelles et demande des vôtres tandis que Rockwan dénonce les violences policières de plus en plus nombreuses et tangibles.

30 mai

Mistral sort son EP 3 titres « Sunfusion », le premier volet de sa trilogie en devenir : « Exosphère », soit la « couche la plus externe de l'atmosphère d'un corps céleste [qui] s'étend théoriquement à l'infini », selon Wikipedia.

31 mai

Adrien Cronet capte Liska Leonard sous les corbeaux de la République Tchèque dans un froid manifestement glacial qui n’empêche pourtant pas un mec random de peindre une caisse à la bombe pour compléter ce joli clip.

Loin de ce décor macabre, chicha, potes et chaise suspendue font le bonheur d’Ozzir et laissent un peu d'espoir pour un éventuel été au calme alors qu'en réalité, c'est vraiment la merde partout en ce moment.

Suivez VICE Belgique sur Instagram.