politique

Le président du Kazakhstan devrait sans doute se calmer sur le Photoshop

Le président par intérim Kassym-Jomart Tokaïev semble avoir été quelque peu « repulpé » sur ses photographies.

par Sarah Emerson
08 May 2019, 8:22am

Le président russe Vladimir Poutine et le président kazakh par intérim Kassym-Jomart Tokaïev. Image: Présidence du Kazakhstan/Handout/Anadolu Agency/Getty Images

Le président par intérim du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokaïev, semble avoir lourdement altéré son apparence à l'aide de Photoshop. Après tout, c'est la grande élection le mois prochain. Il faut être présentable.

Mardi 30 avril, la Radio Free Europe/Radio Liberty a comparé des images de Tokaïev, révélant que la structure et la texture de la peau du visage du président avaient été modifiées en profondeur. L'auteur des retouches n'est pas connu. Cependant, les clichés qui semblent avoir été modifiés ont été publiés sur les réseaux sociaux de Tokaïev et sur le site du gouvernement par son propre cabinet.

Les changements sont particulièrement visibles dans les images de la rencontre entre Tokaïev et le président russe Vladimir Poutine le mois dernier. Les photographies publiées par la Présidence du Kazakhstan montrent un Tokaïev à la peau lisse et nette, mais aussi débarrassé d'un peu de peau au niveau du menton.

1556825924357-4be11c1cb2e671fb54bd3d966c37ffd5
Une image du président russe Vladimir Poutine et du président kazakh par intérim Kassym-Jomart Tokaïev, telle qu'elle a été publiée par le cabinet de Tokaïev. Image : Présidence du Kazakhstan

Les images publiées par le Service de presse et d'information de la Présidence russe montrent une autre version de Tokaïev.

1556826075937-GettyImages-1134662355
Une image de la même rencontre à Moscou. Image : Alexei Druzhinin/TASS/Getty Images

Quelques jours plus tard, des photographies d'une rencontre entre Tokayev et le président sud-coréen Moon Jae-in manifestement modifiées ont été publiée sur Internet. Une fois de plus, le visage du président Kazakh apparaît lissé.

1556826802518-db13721ae02bc8ffb5730cb3dd470e43
Un cliché du président sud-coréen Moon Jae-in et du président kazakh par intérim Kassym-Jomart Tokaïev diffusée par le cabinet de Tokaïev. Image : Presidency of Kazakhstan

D'autres photographies de l'événement rendent ces changement évidents. Une rencontre avec le Premier ministre hongrois Viktor Orban a conduit aux mêmes manipulations.

Une photographie diffusée par le service de presse de Viktor Orban souligne les changements de texture et de teint du président kazakh.

1556826249165-_74A8270_1
Un cliché similaire, diffusé par le service de presse du Premier ministre hongrois Viktor Orban. Image : Site du gouvernement hongrois

VICE n'est pas parvenu à entrer en contre avec le cabinet de Tokaïev par fax — la seule coordonnée fournie par le site du gouvernement hormis une adresse postale. Le numéro comportait six chiffres quand un numéro de fax kazakh est supposé en compter sept.

RFE/RL estime que l'ancien président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, a été légèrement retouché sur les photographies officiels.

D'autres dirigeants ont été accusés d'altérer leur apparence avant Tokaïev. En 2017, nous avons publié un article dans lequel nous enquêtions sur l'étrange rétrécissement photographique des oreilles de Kim Jong-un. Le président des États-Unis Donald Trump a partagé des photographies qui le montrent aminci et doté de doigts plus longs.

« Il y a quelques années, nous avons réalisé une petite étude non-publiée en passant plus de 100 000 images venues de Flickr au crible d'un algorithme d'analyse », se souvient Siwei Lyu, professeur adjoint à l'université d'État de New York à Albany et spécialiste de l'analyse numérique, auprès de VICE. « Plus de la moitié de ces images avaient probablement été modifiées d'une manière ou d'une autre. »

Nous avons découvert que Getty Images proposait des photographies de Tokaïev apparemment retouchées. Les deux images suivantes sont issues du cabinet présidentiel et disponibles sur Getty.

1556826393717-GettyImages-1134666484
Image : Présidence du Kazakhstan/Handout/Anadolu Agency/Getty Images
1556826416013-GettyImages-1139028213
Image : Présidence du Kazakhstan/Handout/Anadolu Agency/Getty Images

Getty n'a pas répondu aux demandes de commentaire de VICE a temps pour publication de cet article. Sa charte éditoriale affirme : « Les images illustrent et reflètent les événements de notre monde actuel. Elles ont donc pour responsabilité d'être communiquées au client avec exactitude et impartialité. »

« La différence entre l'internaute qui partage une photo modifiée sur Facebook et une agence de presse qui utilise une photo modifiée est claire », estime Lyu. « Pour l'influence et la crédibilité des médias d'information », ajoute-t-il, « la plupart des agences comme AP et Reuters pratiquent la tolérence zéro concernant les retouches photographiques, que ces retouches soient bénignes ou pas. »

Cet article a été initialement publié sur Motherboard US.

Ne ratez plus jamais rien : inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et suivez VICE Belgique sur Instagram.